³

22 8 7
                                                  


-T'as déjà été amoureuse ?

-Pff, ça n'existe pas l'amour, dit-elle en rigolant, c'est juste une invention de l'être humain pour se donner bonne conscience, pour se rassurer, se dire qu'il n'est pas égoïste, alors qu'à l'inverse, c'est justement un sentiment égoïste où on attend de l'autre qu'il ressente la même chose, pour ne pas souffrir. Mais bon, peut-être aussi que je dis ça parce que j'ai honte de n'avoir jamais ressenti quoi que ce soit qui me donnait l'impression d'être sur un petit nuage, mis à part avec toi, mais c'est que de l'amitié.

Elle se pencha par-dessus la banquette avant, où était son ami, elle lui déposa un léger bisou sur la joue, en sortant un petit « coucou » avant de tendre le bras vers son but initial.

Elle n'atteignait pas le tableau de bord, alors elle tirait le bras, comme si ça allait l'allonger, et donna finalement un petit cou contre la banquette pour se propulser en avant, et resta en équilibre sur le dossier du conducteur, son ventre supportant tout son poids, et elle prit un cd sur la place du mort pour le changer avec celui qui était joué dans les enceintes.

-Pardon hein, mais j'aime pas ce groupe.

Elle retourna à sa place initiale sur la banquette arrière.

Le premier morceau qui se joua, il le reconnu, c'était Mistake du groupe Drug Restaurant, la chanson préférée de Moe. Elle avait été particulièrement déçue quand le chanteur fut arrêté. Elle s'en foutait de ce qu'il a pu faire, tout ce qu'elle avait retenu, c'était que cette voix allait être en prison.

-Je ne connais pas ce cd, il est nouveau ?

Moe eut un visage exprimant sa fierté dans son entièreté, cette fille, c'était un livre ouvert quand il n'y avait pas beaucoup de gens, c'était étonnant.

-Non, c'est une mixtape made in Moe ! Avec toutes mes musiques préférées, comme ça, je te fais en découvrir de nouvelles !

Il avait l'impression de voir des petits cœurs sortir de sa bouche à la place de ses mots.

Elle s'allongea et fixait le plafond avec un grand sourire, alors que le garçon la regardait, avec le même sourire, ça lui faisait plaisir de la voire heureuse.

-Et toi, t'as déjà été amoureux ? demanda-t-elle finalement.

Il réfléchit un long moment, assez long pour que le morceau se finisse et qu'un nouveau fasse son apparition, qu'il reconnu également, The Kill par Thirty Seconds To Mars.

-Je ne sais pas, je ne crois pas. Mais je m'en fiche, de toute façon personne ne veut de moi.

-T'es bête, c'est juste que tu ne vas pas vers les autres, tu attends que les autres viennent, sauf qu'ils ne viennent pas, mais si tu allais plus vers eux, ils pourraient voir à quel point t'es génial.

-J'ai pas de conseils à recevoir de toi je te rappelle miss !

Il vint lui donner une pichenette sur le front, puis s'élancer sous le tableau de bord, afin d'éviter la revanche.

Lorsqu'elle fut calmé par la chanson d'après -apparemment elle l'aimait beaucoup, parce qu'il en faut beaucoup pour la calmer cette lionne- il reprit sa place de conducteur dans la voiture à l'arrêt.

-Je ne la connait pas celle-ci.

-De quoi ?

-Cette personne calme, et cette musique, t'écoutes pas de musique douce d'habitude.

Elle sourit comme un enfant parle de quelque chose qu'il aime, avec des étoiles dans les yeux.

-Aimer. Cette fille, c'est un ange, cette musique, c'est Kataomoi, j'adore.

Un silence se forma, ils profitaient tous les deux de la chanson, joyeuse, transmettant de bons sentiments, une musique à good vibes.

-Tu voudrais pas sortir avec moi Moe ?

Elle se redressa, ne sachant pas s'il rigolait ou pas.

-En tant qu'amis je veux dire, histoires qu'on ne soit pas seuls, quoi. Au moins, tu pourras sortir aux putes que t'as un mec, que t'es pas une pute comme elles dont personne ne veut, tu vois ? Ne te méprends pas, je ne suis pas amoureux de toi, donc compte pas sur moi pour être romantique ou quoi que ce soit.

-Hors de question, je m'en fous qu'on s'en prenne à moi, mais si c'est pour que toi, on te fasse des remarques parce que tu sors avec une traînée comme moi, hors de question, c'est mort, faut que je te trouve une fille bien. J'ai deux objectifs dans la vie : être musicienne, et te rendre heureux.

Il sourit, c'était vrai, il n'était pas amoureux d'elle, et elle non plus d'ailleurs, ils voulaient mutuellement le bonheur l'un de l'autre, en fait, ils se considéraient comme des frères et sœurs. Un amour fraternel. Oui, c'était ça, un amour fraternel incroyablement puissant.


Fin


Note De l'Auteur:

J'ai essayé de faire une fin qui... est moins violente ? qui torture moins ? C'est comment ?

En même temps, je vous balance des sons à écouter^^

MOELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant