Chapitre 35

2.2K 288 98
                                    

          J'ai regardé la foule autour de moi jusqu'à reculer et me cogner contre Marin dont je ne me suis plus séparée. Un frisson parcourant mon échine m'a raidie. J'ai ressenti une sensation d'échauffement. Au même instant, j'ai cru apercevoir le signe infini apparaître sur l'encolure de l'armure du Suprême. J'ai cligné des yeux. Le symbole s'était dissous.

— Marin, tu...

Le port altier, fort d'une puissante stature, il a scruté la pièce le visage froncé, l'air autoritaire.

Tous les regards convergeaient dans ma direction. Confuse, j'ai trouvé du réconfort auprès de Noisette venue se poser sur un pupitre. L'interlude ne fut que de courte durée.

Ayo m'a invitée à la suivre dans le manoir. Hésitante, j'ai attendu un geste de Marin pour quitter la salle de bal. L'assemblée s'est relevée et des célébrations ont débuté.

J'ai accompagné Ayo dont le charisme m'intimidait. Je l'écoutais me conter l'histoire de ce manoir qui selon elle retrouverait sa grandeur sous mon influence. L'Archange m'a conduite au premier niveau. Les murs s'étaient éclaircis. Les raies de lumière extérieure traversaient les verrières ainsi que des vitraux relatant les épisodes des pérégrinations de la Triade et des peuples magiques.

— La Triade incarne ce manoir. Elle l'a créé, y a amené le savoir, la puissance et l'espoir avant d'entreprendre de tout détruire. De régresser en imitant des comportements qu'elle décriait tant.

Sous une rotonde, dans une pièce baignée d'un éclat surréaliste, j'ai remarqué des tableaux exposés entre les longues étagères des bibliothèques. Onze au total, représentant des Archanges.

Je me suis déplacée de l'un à l'autre avec une certaine fébrilité. Le dernier m'a poussée à sourire. Il mettait Marin en scène dans son armure en magnétique, les ailes déployées, un sceptre dans une main, les yeux levés en direction du ciel. La force qu'il dégageait sur la toile m'a coupé le souffle.

— N'est-il pas magnifique ? L'Archange le plus puissant de sa génération et sans doute de toutes les autres.

— Que cela signifie-t-il ?

— Personne ne t'a compté les faits d'armes de notre brave Suprême ? Il a conduit des batailles féroces, mené des guerres épiques. Mis à terre des êtres auxquels peu d'Archanges ont osé se confronter. Marin est un guerrier. Il défie les tornades, traverse les eaux déchaînées. Il n'a pas peur de se brûler les doigts en s'approchant trop près du soleil. Il a fait ce qu'aucun autre n'était parvenu à réaliser durant plusieurs millénaires. Son règne en tant que Suprême est le plus long jamais observé.

Que d'éloges pour Marin qui n'avait pas pris une ride !

Je l'ai gardé pour moi, mais un sentiment de fierté m'a chatouillée. Peut-être un jour me permettrait-il d'écrire ses mémoires.

— Vous l'estimez beaucoup.

— Vous aussi, a répondu Ayo en me dépassant pour pénétrer dans un petit hall desservant deux portes.

Elle a ouvert l'une d'entre elles.

— Votre chambre, Oxane.

— Ma chambre ?

Ayo s'est aventurée dans la pièce aux tons clairs contrebalançant avec une literie foncée. J'ai cru me retrouver dans l'un de mes rêves. Un lieu empreint de sérénité, voilé, offrant une vue imprenable sur un splendide bois dans lequel j'ai perçu du mouvement.

— Des gens vivent sur cette île ?

— Des gens, non. Des créatures magiques, oui. En vous baladant dans cette faune flamboyante, vous rencontrerez des fées et des elfes. L'Île de la Triade est considérée comme l'île des fées depuis que le manoir s'est retrouvé à l'abandon. Elles prennent soin de ce territoire si cher à nos cœurs. La beauté des lieux, les fragrances envoûtantes, le climat tempéré... Tout cela n'est autre que l'œuvre d'une mère Nature entretenue par des fées bienveillantes et des elfes amicaux.

Bleu Magnétique (EN COURS)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant