Chapitre 32

2.3K 298 53
                                    

        J'ai grimpé les marches du perron en observant la large baie d'arcs-boutants. Je peinais à imaginer qu'un temps, le lieu ait abrité des occupants.

Accédant à un vaste hall d'entrée humide, l'effroi m'a gagnée quand des flambeaux se sont allumés. Étions-nous seuls ? M'immobilisant au centre de la pièce, j'ai levé la tête pour examiner l'énorme chandelier aux pendeloques imposants, peut-être en bronze, partiellement accroché au plafond.

— Je vous déconseille de rester sous ce lustre, si vous tenez à la vie, m'a notifié Pavel en s'éloignant.

— Suis-je vraiment propriétaire de ce lieu ?

Un lieu qui m'a paru être plein de coins et recoins, flanqué d'un enchevêtrement de tours qu'il ne me tardait pas de visiter.

— Les membres de la Triade le sont. Ce qui implique que toi aussi, a assuré Marin.

— Depuis quand cette demeure existe-t-elle ?

— Depuis la création de l'Île de la Triade par les peuples de l'ombre dits les peuples magiques, il y a de cela des dizaines de milliers d'années. La date exacte reste un secret. Au fil du temps, la construction s'est érigée. Elle a été améliorée, retravaillée, agrandie. Le premier édifice constituait un manoir de plus petite taille. Puis, la Triade a songé qu'il était temps de créer un lieu qui centraliserait puissance et connaissance. Un endroit immense où se réuniraient Immaculés, Intemporels, Immortels, Archanges et bien d'autres créatures s'évertuant à faire de ce monde un monde meilleur.

J'ai acquiescé en progressant à pas de loup dans une longue galerie. Des portraits à taille humaine décorés les murs en vieille pierre. Je n'ai vu aucune toile d'araignée bien que le lieu fût inhabité durant près de deux millénaires. La poussière était inexistante. Toutefois, une fine brume flottait dans l'air. Elle stagnait au-dessus de nos têtes m'inspirant un sentiment d'incertitude extrême.

— Je ne comprends pas. L'architecture du manoir ressemble au courant gothique. Comment est-ce possible si personne n'y a touché depuis le massacre des Immortels ?

— Ce lieu s'autogère. Il évolue au fil du temps. Il n'y manque que des occupants pour lui rendre sa splendeur.

— Il va falloir vous faire à l'idée d'un monde magique, m'a répondu Pavel. Le manoir de la Triade a abrité ce que cette terre a de plus puissant. Une force qui nous dépasse, une magie immense qui n'attendait que l'arrivée d'un membre de la Triade pour se révéler de nouveau. Cette puissance dont je vous parle a diminué sans toutefois s'éteindre. En réponse au massacre orchestré par les Intemporels et les Immaculés, les plus grands mages de l'époque ont scellé l'édifice, en espérant qu'un jour la lignée des Immortels soit reconstituée. Sous vos pieds sont enterrés vos ancêtres, Oxane. Ils demeurent ici pour l'éternité. Ils ont emporté leurs secrets et leur force avec eux. Seul un Immortel peut rendre ses lettres de noblesse à cet endroit et à tout ce qu'il représente aux yeux d'êtres et de créatures exceptionnels. Vous signez le renouveau tant attendu. Ce manoir va resplendir, revivre grâce à vous, à votre présence. Nous allons retrouver ce qui nous a manqué depuis mille huit cents ans : l'unité, a solennellement notifié Pavel en posant un genou à terre face à une gigantesque plaque.

Je me suis approchée de cette plaque. J'ai vu gravé dans ce qui m'a semblé être une roche cristalline des silhouettes d'ailés.

— Pourquoi tout comme Marin vous n'apparaissez pas sur la stèle, ai-je remarqué captivée par le précieux objet.

— Ils n'y sont pas, car toujours vivants, a révélé une voix féminine.

Dans un soubresaut, j'ai virevolté pour me retrouver nez à nez avec une jeune femme d'une beauté fascinante renvoyant un sentiment de clarté intense. Le type de perfection irréelle, celle qui vous hypnotisait d'un battement de cils. Le genre magnifique, mais redoutable. J'ai cligné des yeux pour être certaine de ne pas rêver.

Bleu Magnétique (EN COURS)Où les histoires vivent. Découvrez maintenant