155.Ezra

86 4 0
                                          

Je sentais des morceaux de verres pénétré dans mon visage. Les coups que Tony m'avais fait subir sur mon ventre, les coupures au couteau qu'il m'avait étaient insupportable. J'ai beaucoup de difficulté à entendre quoi que ce soit. 

Il empoigna ensuite les cheveux d'Adam, le forçant à me regarder.

ces types avaient verrouiller la porte des vestiaire. Nous ne pouvions fuir, et personne ne pouvais nous venir à l'aide.

Personne.

Soundain Tony fait signe à l'un de ces types , qui sors un bidon d'essence qu'il avait surement planquer plutôt . L'homme ce met à propager l'essence autour de nous dans la pièce et Tony décide de mettre le feu.La piège brille de la couleurs des flammes, elles ce propagent tellement vite qu'ils finissent par fuir alors que je hurle pour pouvoir sortir, c'était le carnage. Ma robe est tacher de sang, je pleure de toute les larmes de mon corps entourer par les flammes ne voyant plus Adam sous l'immense fumée. Mes doigts parcoururent ma peau brulante,  pleine de sang. Je pense qu'il s'agit de la plus belle vue au monde, voir la douleur est la peine sortir de notre corps avec le sang. 

Le feu emporte tout sur son passage, même la vie...

Et si il s'agissait de la fin ? Et si la fin rêvée n'était pas dans les bras d'Adam, les papillons dans le ventre, découvrant un monde encore inconnu mais plutôt à la vue du sang?

Alors peut être que ce n'est pas sa fin. Peut être que la vie me donnera de l'espoir, les deux choses que je cherchais sont peut être réunies. La vie et l'espoir.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant