154. Adam

71 5 3
                                          

Alors que je sortais du gymnase attendant ma copine.

Les autres étaient déjà partis. je remarquais que deux types habillés en noir me suivaient depuis quelques minutes. Je plissais des sourcils et pivotais sur ma droite pour être sûr. Ils suivirent le même chemin que moi ce qui confirma mes doutes.

J'attendis quelques secondes avant de courir. Ils m'imitèrent, me poursuivant. Je me lançais dans une course folle, fuyant deux hommes qui me cherchaient pour des raisons que j'ignorais.

Rapidement, mes poumons manquèrent d'air. L'oxygène qui s'infiltrait dans ma bouche me brûlait la gorge, mais je continuais. Je ne pouvais m'arrêter.

Soudain, je vis un autre homme se mettre en travers de mon chemin. Avant que je puisse faire demi-tour, il m'entraina jusqu'a dans les vestiaire du gymnase. Je me défendis, lui donnant un coup dans le ventre. Il se recroquevilla sur lui-même grognant de douleur.

Les deux autres se jetèrent alors sur moi me martelant le ventre et le dos de coup. J'avais beau les touchers quelque fois, rien n'y faisait. Leur nombre les rendait plus forts que moi.

Je commençais à sentir une vive douleur palpiter au niveau de mes côtes. L'un deux, me fit tomber lourdement contre le sol froid, alors que le deuxième continuait de me donner des coups de pied dans le ventre. Un filet de sang dégoulina le long de ma bouche, tâchant le sol.

Je pouvais sentir une vive douleur palpiter au niveau de mon ventre et mes côtes. C'était horriblement douloureux, mais je tentais de ne pas me focaliser dessus. Je ne devais pas flancher. Je devais rester fort.

Je pus apercevoir, le troisième homme parler à quelqu'un à travers un portable noir. Quand il eut terminé son coup de fil, il s'agenouilla près de moi, plaçant son visage en face du mien. Ses doigts capturèrent le haut de ma veste , me surélevant légèrement pour que mes yeux rencontre les siens.

« Pauvre petite chose. » souffla-t-il. « On n'a plus la force de se battre? Déjà? » Il avait un sourire hautain qui contractait mes muscles. J'avais qu'une seule envie : faire disparaitre ce stupide sourire.Je serrais ma main droite durement, l'envoyant dans le nez de mon interlocuteur. Surprit, il tomba à la renverse en arrière. Les deux autres, me retenairent en me frappant le visage à mon tour.


Malgré le sang qui comblait ma bouche, j'esquissais un sourire.

Il toucha son nez en grimaçant. Quand il remarqua que je ne l'avais pas manqué, son regard devint plus sombre.

« Tu vas me le payer! » cria-t-il ce qui ne fit qu'agrandir ma joie.

Il se rapprocha, me soulevant pour me mettre sur mes pieds. Je le laissais faire en souriant toujours. Il s'apprêta à me donner un autre coup quand une voix grave l'arrêta subitement.

« Ryan! »

Cette voix m'était familière, mais je n'arrivais pas à mettre un prénom dessus.

Ce Ryan grogna silencieusement, me relâchant. Malgré mes blessures, je restais droit, près à affronter la quatrième personne qui venait d'arriver et qui devait être le Leader de ces trois hommes. Et par ce fait, celui qui avait de réelles raisons de vouloir me blesser physiquement.

Je vis la silhouette avancer vers moi, puis je pus distinguer ces traits anguleux. C'est quand je vis ses yeux noir me fixer que je le reconnus.

« Tony. » sifflais-je.

« Je vois que tu me reconnais. » Il souriait fier de son statut de supérioté. « Tu sais pourquoi je suis ici alors? »

« Ouais. Tu payes des mecs pour faire les choses que toi, petit garçon ne peux pas faire. »

Ryan me donna un puissant coup dans le ventre me faisant gémir de douleur. Il avait dû remarqué qu'après cette attaque, mon ventre était désormais sensible.

Pour autant, je ne perdis pas une once de courage. Je gardais un regard dur, en me maintenant debout. Je crachais un mollard de sang, qui s'écrasa prêt des belles pompes de Tony, ce qui le fit rire.« Courageux à ce que je vois. Est-ce que c'est pour ça qu'Ezra est tombée amoureuse de toi? Tu lui as montré tes muscles? »

« Je t'interdis de parler d'elle, espèce de- » Ryan et un autre gars me retinrent dans ma marche, me plaquant violemment contre les casiers.

« Voyons, Adam. Pourquoi être si vulgaire avec moi? Après tout, nous ne sommes pas si différents que ça tu sais? »

« Vraiment? »

Voyant qu'il titillait ma curiosité, il marcha dans ma direction, continuant son ridicule discours.

« Oui. Nous sommes prêts à tout faire pour avoir la fille qu'on aime. »

Je me retins de lui envoyer mon genou dans ses parties génitales, ne voulant pas subir une autre avalanche de coups de la part de ses larbins.

« Sans doute, mais contrairement à toi, la fille que j'aime, m'aime en retour. » lançais-je amèrement.

Je vis ses yeux me fusiller du regard. La simple idée qu'Ezra puisse me préférer à lui, l'insupportait.

« Elle m'aimerait si tu ne l'avais pas séduite! » cria-t-il.

« Même si elle ne m'avait pas rencontré, elle ne t'aurait jamais aimé parce que tu incarnes tout ce qu'elle déteste. »

Il se rapprocha dangereusement, plongeant ses yeux dans les miens avec haine. « Tu mens! »Il me donna un coup au niveau de la poitrine, me faisant vaciller. Ryan me rattrapa avant que je touche terre et m'agrippa contre le mur en briques.

« Tu n'es qu'un sale menteur ! » Il continua en me frappant.

Je grimaçais, mais ravalait mes cris de douleur. Je ne voulais pas lui montrer qu'il était plus fort que moi, qu'il avait le pouvoir de me faire mal.Les coups s'enchainaient alors que ses yeux brillaient de rage. Il perdait le contrôle et j'en faisais les frais.

J'encaissais, les mains de Ryan entourant mes épaules pour que je reste debout. Son point s'écrasa contre mes côtes. Je me demandais combien de temps j'allais pouvoir encore tenir. « TONY ! » Cria la voix Ezra que je reconnus « Arretez vous allez le tuez! »

Un autre type la tenais fermement par les bras.

Tony s'arrêta, les mains en sangs. Il me regarda en reprenant son souffle. 

- Te voilà enfin ma puce. Dit Tony avec le sourire en ce dirigeant vers elle.



Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant