147.Adam

86 7 2
                                          

Ma main tapote ma poche. Je sens l'écrin à travers le tissu de mon pantalon et ça m'angoisse encore un peu plus. Je reprends une longue inspiration et sens mon ami serrer mon poignet.

-Ça va bien se passer, murmure Lohan Détends-toi.

-J'aimerais vous dire quelque chose d'important, je commence.

-Moi aussi, me coupe mon beau père .

Je me retourne vers lui. Mais qu'est-ce qu'il fait, ce con ?! Il ne va quand même pas gâcher ma demande en mariage.

-Je crois que ça peut attendre monsieur, participe Lohan pour me venir en aide.

-Non, pas cette fois, il s'avance vers ma mère .

 Il s'arrête devant elle et ma grand mère et, un sourire au lièvre, il déclare :

-Nous allons être Parents .

Je crois m'évanouir.

J'hallucine.

Je vais être grand frère ?!

Pendant que tout le monde les félicites ,je m'approche de ma mère et la prend dans les bras les larmes aux yeux.Puis je réalise que j'avais prévu un discours, de poser un genou à terre et de mettre de la musique. Lohan avait raison. Ce n'est pas nous, ça. Nous, c'est cette famille de délurés qui gâche toujours tout. Mais je m'en fiche à cet instant. Parce que ma famille, c'est Ezra aussi. J'en suis persuadé et je n'ai plus peur de le dire à voix haute.

-Est-ce que tu veux m'épouser, Ezra MCcarty ?

J'ouvre l'écrin et lui présente la bague. J'entends à peine le brouhaha qui s'élève derrière nous. Il n'y a plus que elle et moi.

-C'est pour moi, elle balbutie enfin. La demande en mariage ?

J'éclate de rire, ne m'attendant pas du tout à cette réponse.

-Mais qui est-ce que tu veux que j'épouse, débile ?

Elle se retourne vers Lohan, puis vers le reste de la famille. Ils ont tous l'air complètement sonnés. finit même par poser la main sur son cœur, comme si elle était... soulagée ?

-Tu comptes me répondre un jour ? Je reprends.

Ma copine se retourne vers moi, les yeux brillants. Je réalise que je connais sa réponse depuis le début. Je ne sais pas pourquoi j'étais si stressé.

-Mille fois, oui.

Mon cœur se serre mille fois dans ma poitrine.

-Je veux absolument t'épouser, continue-t-elle, en se rapprochant de moi.

Je sors la bague de l'écrin et elle me tend sa main.

Il y'a quelque temps, je la remarquait. Elle avait ses écouteurs dans les oreilles, elle était assise dans le bus et ce jour là au fond de moi , je savais qu'on était liée. Aujourd'hui, alors que je glisse la bague, une bague en symbol de promesse, autour de son annulaire, je réalise qu'on est réellement destiné. Et ça ne me fait plus peur du tout.

Ses lèvres s'écrasent contre les miennes et j'entends des applaudissements tout autour.

Je suis immensément heureux.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant