La mise en page d'un livre de fiction

888 43 0

Quoi de plus banal qu'un livre?

Je veux dire: en tant qu'objet. Si on en retire le sens des mots, l'histoire, le rêve, le génie, que reste-t-il? Des feuilles de papier couvertes d'encre. Des lettres, toutes de la même taille, toutes de la même fonte, rangées dans un ordre immuable. Rien de plus simple.

Et pourtant, dès qu'il s'agit d'en réaliser la mise en page, tout se complique. Les lignes se rebellent. Des crevasses se forment dans le bloc de texte. La fonte change, sans qu'on lui demande. Une ligne de texte s'obstine à apparaître toute seul au haut d'une page. Un problème à peine réglé, un autre fait son apparition. Et quand, vaincu, on décide que tout ça est suffisant, quand on décide de ne plus réviser parce qu'une coquille de plus aurait raison de nos vies, l'imprimeur nous renvoie le fichier, disant qu'il est impossible de travailler dessus.

Le livre est trompeur, sous sa forme simple. C'est parce que son métier est de tromper. Le travail du livre consiste à disparaître, s'effacer devant le contenu, se laisser oublier.

En réalité, rien n'est plus complexe que la mise en page d'une livre de fiction. Il est formé de milliers de caractères. Leur dessein est soigneusement tracé par des maîtres d'un métier très spécialisé. La distance qui sépare chaque caractère est calculée au millième de millimètre dans chaque sens, et varie selon des règles très précises. Les espaces varient de longueur pour que chaque ligne touche les deux marges. Les rangées de texte sont parfaitement alignées d'une page à l'autre, sans espace superflu. Car l'espace lui même, le blanc de la page, est porteur d'une signification.

Heureusement pour nous, de nos jours, le logiciel se charge de la plus grande partie de ce travail. Choisissez le bon outil, la bonne police de caractère, le bon format de sortie, et les reste devient tout à coup possible. Bien sûr, il faut du travail, de l'attention au détail et idéalement un peu de métier. Et une bonne dose d'humilité, car la bonne mise en page n'est jamais remarquable.

C'est ce chemin que je vous propose d'emprunter.

Ce livre est une carte qui va, en territoire inconnu ou peu connu, vous mener à bon port. Elle indiquera à l'occasion les écueils dont il faudra vous garder. Parfois quand vous serez plus intéressé par la destination que par l'itinéraire, elle vous proposera des raccourcis éprouvés.

Si vous prenez la peine de lire ceci, vous avez déjà franchi la première étape. Vous avez fait le choix conscient de vous consacrer avec professionnalisme dans la mise en page d'un livre de fiction.

Mise en pages d'un romanLisez cette histoire GRATUITEMENT !