Critique n°27 : Le Ranch de l'Espoir

12 4 0
                                              

Titre : Le Ranch de l'Espoir

Autrice : Allison.B

Auto-édition.

Catégorie : Romance de Noël.

Note : 3/5

Temps de lecture : 77%

Couverture : J'aime beaucoup cette couverture, surtout ce blanc immaculé qui explose littéralement sur la toile. " Le ranch de l'espoir " est là, on retrouve les éléments principaux de l'histoire : le couple, l'hôtel, l'esprit de Noël... J'aurais peut-être juste apprécié de voir un cheval en plus, mais l'ensemble a déjà un bon rendu.

Résumé : Je le trouve intriguant, il résume plutôt bien la situation. Le seul hic, c'est que j'ai l'impression qu'il est divisé en deux parties. C'est-à-dire qu'on va brusquement d'une idée à l'autre : à partir de la phrase " Il aime contrôler sa vie de A à Z [...] ". Ensuite, je ne suis pas tellement fan des questions rhétoriques à la fin, je pense que ça empêche le lecteur de se faire directement sa propre idée de ce qui l'attend dans le roman.

Contenu : Globalement c'est une histoire de Noël qui fait un peu rêver, sauf qu'à côté de ça c'est aussi un récit bouleversant qui expose la douleur d'une famille face au deuil. J'ai été touché par ce père qui adonne chaque effort pour renouer des liens avec sa fille, qu'il croit disparus. Puis, par l'homme en lui-même, dévasté par la mort de sa femme, perdu après le drame, mais si prévenant envers Gabrielle. Ensuite, ce qui m'a beaucoup plu également c'est l'humour décalé qu'on y découvre, rien que la rencontre de Florian et Gabi est épique ! J'aurais apprécié qu'ils partagent plus de moments ensemble avant de se découvrir des sentiments - bien qu'ils prennent leur temps avant de se mettre ensemble, néanmoins je pense que c'est un roman " non prise de tête ", avec la magie de Noël qui fait des miracles. La fin est inattendue et très plaisante à lire. Concernant la technique, les descriptions sont au point, tout ce qui est maîtrise du scénario tout va bien. Toutefois, j'ai remarqué de nombreuses fautes d'orthographe, ponctuations et autres, ça ne gêne pas à la lecture mais je préfère avertir. 


Critiques & CoLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant