14

2.1K 440 7
                                    


Je suis montée en silence et il a démarré. Rectification, il s'est tourné et m'a regardé pendant au moins une minute avant de démarrer. Juste après il lança un petit rire, cela ressemblait plutôt à un rire nerveux.

- Es-tu sérieuse à faire celle qui boude là alors que je suis celui qui est censé être énervé ?!

- De quoi je fais celle qui boude ? Est-ce que j'ai parlé déjà ?

- Oh ! Déjà tu ne voulais pas monter avec moi parce que tu sais très bien ce qui t'attend et maintenant tu renverses la situation ? Échec, autre chose à proposer ?

- Mais Amane je n'ai rien fais de mal d'accord, ne viens pas me faire des histoires parce que vraiment je n'en veux pas.

- écoute Aatifah, je crois que toi et moi on ne s'est pas expliquer sur certains points. Et il est primordiale de le faire le plutôt possible.

Dit-il d'un trait en se garant sur le côté avant de me faire face.

- Pendant toute la soirée, le regard de plus d'un était attiré sans retenue sur toi. Cette tenue t'expose comme si tu étais une œuvre d'art à admirer, et puis depuis quand connais-tu Hassan Ba au point d'avoir tant d'affinités avec lui ? Il t'a collé comme un chien toute la soirée. Je ne sais pas si tu le sais ou si tu l'as remarqué mais je te le dis je suis de nature très possessif. Donc pas besoin de t'expliquer que cela m'avait déjà foutu les nerfs en ébullition.

- Mais je n'ai rien fais Amane arrête ! Je le connais même pas, je l'ai connu aujourd'hui il m'a juste stationné ma voiture là, tu me mets la pression pour rien !

- JUSTEMENT JE SUIS ENTRAIN DE T'EXPLIQUER LES CHOSES LÀ  !

Il s'énervait vraiment et ça me soûlait aussi. Je n'ai rien dis, premièrement parce que j'étais vraiment fatiguée et deuxièmement j'ai envie de tout là sauf de m'énerver bêtement donc je préfère garder le silence. Il a aussi démarré en silence et tout le trajet était ainsi. Arrivés à la maison je lui souhaita bonne nuit avant de descendre de sa voiture et de foncer dans ma chambre. J'ai pris ma douche, fais ma dernière prière et me suis direct couchée.

Amane Sidibé

- je le sais, mais je suis comme ça.

- Tu risques de tout gâcher en continuant à agir comme ça, tu sais qu'avec Sada ce n'est pas comme avec les autres.

- comment ça ?

- Amane tu oublies que là toi aussi tu es dedans ou quoi ? Tu as kiffé le premier donc fais pas le fou. C'est toi qui l'a dragué.

- Aida nique ta race.

- haha... si tu veux, mais c'est la vérité. Et oui elle était vraiment magnifique ce soir. Tu as eu la perle rare cette fille me semble être une bonne personne vraiment Ama, si tu la perd je serais désespérée en ce qui te concerne !

Et puis merde elle n'a pas tord, là je me rend compte que ce qu'il y a entre elle et moi c'est beaucoup plus fort que ce que je pensais. Je ne suis pas si jaloux que ça moi d'habitude, mais avec elle, je retrouve une autre facette de moi. Je ne suis pas un de ces hommes qui sont trop de la vieille école, en gros je veux dire qu'en temps normal ma copine je la laisse s'habiller comme elle le sent sans faire mon matcho. Mais là, voir Aatifah dans cette robe, qui de surcroît était très loin d'être "sexy" ou "dévoilée" enfin comme vous voulez, vous avez compris.
Bref, ça m'a mit dans un de ces états, elle était vraiment belle, et peut être que c'est le fait que pleins d'hommes la regardait sans retenu et aussi qu'Hassan Ba la suivait comme un pot de col qui m'a fait un peu dépassé les limites. Enfin je n'en sais rien. Je lui ai crié dessus j'avoue, je réglerai ça dans les plus brefs délais ce n'est pas le plus important.

Braise de feuOù les histoires vivent. Découvrez maintenant