137. Ezra

134 6 1
                                          

Je craque. Je suis à bout. De tout. Mes nerfs. Mon cerveau. Mon cœur. J'ai l'impression que tout va exploser. Depuis que le foyer ont appris pour Lena, ils savent que je me drogue.Enfin, que j'en ai repris. Mais disons qu'ils ont réalisé que c'était un problème. Ils veulent m'emmener en désintoxe. Je leur est dit que ça me tuera. D'être isolé. D'être enfermé. D'être séparé de lui.d'Adam.Alors je fais des crises d'angoisses, toutes les nuits. 

Ça fait deux semaine que je n'ai pas dormi. Je suis enfermé chez moi. Je n'ai plus le droit de sortir. Même pas pour aller voir Lena à l'hôpital. Je n'ai pas non plus de nouvelle d'Adam. Aucune , aucune putain de nouvelle! 

Je  passe son temps à l'appeler. Il ne répond pad , je suis morte d'inquiétude. Et je n'arrive plus à me rassurer, tout part en couille. Je pleure dès que j'entends sa voix à travers le répondeur , et ça l'inquiète encore plus. Du coup, j'ai fini par éteindre mon foutu téléphone. 

 Ils ont payé pour la désintoxe. Je dois partir dans une semaine. Au fin fond d'une clinique dans le Nord de l'Angleterre. J'ai pleuré, crisé, tapé dans tout ce que je pouvais. J'ai pleuré toute la nuit. Dans les bras de Tony.

- Je peux pas Tony, je peux pas. Je vais crever là-bas!

-Tu partiras pas Ez. Je te jure que tu partiras pas.Fais moi confiance.

-Je veux le voir. J'ai besoin de le voir! Ça fait trop longtemps. Je dois le voir avant de partir.

-Oublie -le, pense d'abord à toi, parce que j'crois bien que ton débile de copain ta laissé tombé.

-Adam ne ferais pas sa !

- Putain T'es conne ou quoi ?! regarde la réalité en face !  

- Tais-toi !  il à forcément une raison . Je ne compte pas rester ici, susurrai-je à Tony

- Ah ouais et tu veux aller où ? Je suis désolé mais tu vas devoir subir ton mal en patience.

- Non tony, je vais le voir ce soir . Il faut absolument que je le vois. 

Il souffla longuement tout en fermant les yeux. 

- Tony emmène moi , s'il te plait . Le suppliais-je 

Et on y est. Tony m'a déposé en voiture. Bien-sûr, j'ai dû mentir et j'ai inventé une adresse.Quelque chose me disait au fond de moi , de me méfier de Tony , encore moins depuis sont retour si soudain.Il vient de repartir donc je me dirige vers le bus.J'ai choisi une ligne facile à rejoindre. Je suis assise sur les sièges. J'ai le cœur au bord de l'explosion. Je ne l'ai même pas prévenu.

Quand j'arrive à son arrêt, j'hésite à descendre. 

Je me dis que ce serait plus simple pour lui si je disparaissais comme ça, sans rien dire. Mais je n'arrive pas à m'y résoudre. J'ai trop besoin de le voir, de le sentir, de l'embrasser, de passer une dernière nuit dans ses bras.

Alors je cours presque jusqu'à sa maison. Je lance un cailloux sur sa fenetre. Aucune de réponse.Je finis par lancé un troisième coup, puis quatre.La fenetre s'ouvre sur Adam.

Surpris de me voir.J'angoisse de plus en plus. De ne jamais revenir ici. De me dire que c'est peut-être la dernière fois. Il m'aide à passé à travers la fenetre, je suis dans sa chambre, la boule au ventre.  Il se jette dans mes bras, littéralement.

-Putain ! Explose-t-il en me serrant contre lui, J'étais tellement inquiet pour toi.

J'explose en sanglot.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant