iv

106 28 4
                                                  

nos corps
sur le bitume chaud

le soleil
l'été
l'air brûlant
les oranges

je te promets que le temps d'une nuit
tout cela disparaîtra

nos corps se donneront à leurs rêves les plus fous. ils pourront décrocher la lune et ses étoiles

ils seront exténués de beauté
ils mourront de plaisir dans les rues parfumées de désir

jouissance orangéeLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant