119.Adam

143 10 0

Éclipse

Autour de moi, les gens dansent, hurlent, chantent, crient et jouent au poker. Et parfois, se frappent, s'échangent des joins, se menacent et s'insultent mutuellement. Ils ont l'air de bien se marrer, ça a l'air cool. Je commande mon septième verre de vodka. Ou huitième, j'en sais absolument rien. Le serveur me regarde tristement, avec de la pitié dans les yeux, et il me lance dans un soupir : « t'es trop jeune pour finir comme eux ». Je me retourne vers les autres, qui grognent plus qu'ils ne parlent, qui renversent de l'alcool plus qu'ils n'en boivent. Je hausse les épaules et je lui demande de me foutre la paix. J'ai même plus soif. Juste envie de vomir. Et de continuer de me saouler comme ça. Mon paquet de clope est presque vide. J'ai recommencé à fumer. J'avais arrêté mais j'ai pas pu m'empêcher, c'était trop lourd pour moi, fallait que je trouve un moyen de décompresser. La musique  qui bat son plein et j'avoue que je m'amuse bien.

Le truc c'est que je vais passer mon diplôme dans quelques jour,  alors j'en profite un max pendant qu'il est encore temps. Je me retrouve sans nouvelle de ma copine depuis quelques semaines déjà. 

Elle est toujours au Canada.

Malgré qu'on se parle via FaceTime, je dois dire que ça me fait un peu mal de la savoir loin de moi pour aussi longtemps. Je sais que c'est pour son bien être, mais je sais pas, je m'inquiète un peu. C'est elle même qui a pris la décision de partir...

Elle me manque.

Ça serait mentir de dire qu'elle ne me manque pas parce que ça commence à être un peu douloureux. Je me sens un vide et inutile. On avait l'habitude de partager, de faire plein de choses, tous les soirs pour les moments les plus simples du monde et là, je me retrouve dans une fête comme j'avais l'habitude d'y aller auparavant mais je m'ennuie cette fois.J'aimerais tant qu'elle soit là en ce moment même, que nos touchers se rencontrent, que nos soufflent se mêlent et que nos regards ne fassent plus qu'un. 

Dans le bar, j'étouffe, mais je me force à rester pour souffrir. Ça devrait pas être ma vie, ça. Mais c'est pas grave. Une fille vient s'asseoir sur le tabouret à côté de moi, elle doit avoir le même age que moi, peut-être un peu moins, j'en sais rien. Elle porte une robe courte et des talons aiguilles. Elle commande une bière et fume sa cigarette qu'elle tient du bout des doigts.

- Salut Adam.

Je lève la tête pour voir que c'est enfaîte Betty à coté de moi. Je rigole un peu en me grattant la mâchoire et ouais je crois qu'elle ne m'avait pas trop manqué celle-là. Je ne relève pas ce qu'elle dit et me commande un autre verre de Whisky. J'en aurais besoin je crois.

- Je te parle, Adam. C'est pas parce que t'es casé maintenant que tu dois m'ignorer. On a vécu des trucs quand même.

- Bonsoir Betty.

Elle sourit. Elle s'approche de moi et vient se poser à mes côtés. Okay, elle veut engager une conversation c'est ça ? Non.

- Tu attend quelqu'un ?

- Non. 

- Elle n'est pas là ta fameuse copine ?

- Non , comme tu peu le voir.

 -  Sa fait un bail Adam , j'ai vu sur instragram qu'elle avait quitté le pays.

- C'est temporaire. 

Pourquoi elle se fait autant de mal ? Dieu, arrête.

- Tu me manques.Adam, Sérieusement.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant