100.Ezra/ Adam♤

171 15 0
                                          

Je n'avais plus la force de rien , normal , non? Je l'avais perdu....

- Je suis désolé mademoiselle MCcarty , mais vous avez perdu le bébé .

Les paroles du médecin tournaient sans arrêt dans ma tête ,encore et encore ...


//Adam

Le temps s'arrêta. Il se figea autour de moi. Comme si tout était au ralentit.

Ezra était... enceinte.

De moi.

Elle semblait toute aussi abasourdie à côté de moi. Elle n'avait pas l'air de comprendre, comme si l'information n'atteignait pas son cerveau.

-Je.. c'est pas vrai... vous en êtes sûre ? dit-elle de manière presque inaudible et l'infirmière haussa un sourcil. 

Et putain de merde. C'était vrai. qu'elle n'avait pas prit sa pilule durant ce dernier mois. Et je m'en rends compte maintenant. Elle était tellement fatiguée et ailleurs c'est jour ci.

-Non, non, non, c'est... c'est impossible, sa ne... peut pas arriver.

Ezra semblait se briser en morceau devant l'infirmière et je sentis ma tête tourner.

-Elle était enceinte...? Demandais-je avec une voix tremblante de mauviette et la dame devant moi hocha la tête de manière désolée.

Elle a perdu un... bébé. Elle a perdu un bébé don j'avais même pas conscience de l'existence.

-Mais... mais pourquoi elle l'a perdu..?

-Il y a plusieurs facteurs... la fatigue, le manque de nutrition, le stresse... et à cause de votre lien de sang, il y avait des risque que le fœtus puisse naître avec une anomalie.

J'étais complètement abattu, perdu, totalement choqué. Je n'aurai jamais pensé pouvoir être père aussi jeûne, un jour. C'était impossible pour moi. Et j'apprends aujourd'hui que je l'étais. Je l'étais. Mais il y a cette fausse couche. Et je ne sais pas quoi faire, je ne sais pas comment le prendre. Comment réagir fasse à cette situation.

Est-ce une bonne ou une mauvaise chose de l'avoir perdu ? Étais-je prêt ? L'aurai-je réellement voulu ? Non, en fait je ne pense pas que je l'aurais voulu...

Mais je fus coupé dans mes pensées lorsque je perçus la voix totalement brisée de ma copine.

-C'est trop. Non, ça je ne peux pas.

-Je vais vous prescrire un traitement. Votre traitement durera quelques jours et vous devrez prendre des cachets. Ces cachets vont permettre à votre corps de tout évacuer.

Tout ce que me disait l'infirmière me dégoûtais, mon ventre me faisais un mal de chien, alors, je l'ignorais.

-Lorsque votre traitement sera terminée, il faudra revenir à l'hôpital pour le reste des examens. 

L'infirmière passa une bonne quinzaine de minutes à me parler encore et encore du petit traitement, des examens à faire pour savoir si je serai stérile suite à ça, et elle m'énervais à chaque secondes un peu plus.

-Comme je ne m'occupe pas de ça, vous devrez aller chez le médecin-gynéco pour les examens de...

-"ça"... Vous voulez dire : mon bébé mort ? Crachais-je en l'entendant continuer de mentionner ce mot et elle se figea.

- Excusez-moi . Me dit t-elle 

L'infirmière me donna une petite boîte pleine de pilule et j'eu envie de chialer et de gerber en même temps en sachant ce qui m'attendais. Adam sortit de la salle sans un mot, le regard complètement vide et il ne m'attendis pas en sortant de l'hôpital. Il avait l'air secoué... vraiment abattu. Et le voir comme ça fit augmenter la culpabilité que je ressentais. Et bordel j'étais tellement perdue....

Il partit alors vers la sortie et je me mise à cavaler une nouvelle fois dans l'hôpital pour le rattraper. Il fallait que je lui parle, putain, dans quel merde je m'étais mise....

Enceinte.

J'étais enceinte.

J'étais.

Moi. J'étais enceinte.

Merde.

Je me sentais écrasée par le poids de tout ce que je ressentais d'un coup. J'avais l'impression que j'allais crever tant j'étais à bout. Comme si ce poids immense que j'avais porté revenait mais en plus fort. Ce bébé. Je venais de tuer un bébé. Un bébé. Un putain de bébé. D'accord, ça ne devait faire que deux mois et on ne peut pas vraiment le qualifier de bébé. Mais il est mort. Et je m'en veux pour cela.

Je sortis de l'hôpital en me sentant perdre la tête. J'allais vraiment péter un plomb. C'était trop, et je n'allais pas pouvoir supporter ça.

Je n'ai jamais voulu de gosse. Je n'y ai jamais vraiment pensé, je n'ai jamais cru que j'aurai pu être mère. Et là, je me remettais en question comme une folle.

Je cherchais Adam, puis le trouva assis sur un banc.

Je ne peux plus lui faire subir ça. Il ne mérite pas ça. Il est bon, je suis mauvaise.

Je me tournais en manquant de tomber et j'avançais en sentant tout mon corps se décomposer tant j'avais mal. Ce sentiment était pire que celui que j'avais ressentis pour mes parents .C'était trop.

Je marchais, avançant vers lui . Je n'arrivais plus à relever la tête, tout me tirait vers le bas.

Et j'en avais marre d'être comme ça tout le temps. Pleurer, faire des crises de merde, pleurer, avoir mal. J'étais en train de craquer, j'allais exploser.  




Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant