97.Erza♤

186 16 0
                                                  

Toute la semaine se déroulait plutôt bien pour nous, physiquement j'étais présente, mais moralement je n'étais pas là de toute la semaine. Il est venu me voir et m'a demandé ce qui n'allait pas ,ce que le médecin avait dit. Bien entendu, je ne lui est pas dit  la vérité. Je n'étais pas prête à lui annoncer la nouvelle . Alors, j'ai menti. A vrai dire, je suis rentré dans un mensonge , que je ne savais même pas si j'allais pouvoir m'en sortir. J'étais dans une belle merde. Et je ne pouvais que m'en vouloir.

-Réveille-toi, Ezra...

-Adam ? Il est quelle heure ?

Je m'étire et jette un œil au radio-réveil. Quatre heures du matin. Génial.

Il a intérêt à avoir une bonne raison.

-J'ai envie de sortir...

-C'est pour sa que tu me réveilles ?

-Viens avec moi, dehors...

Je grogne un peu et lui balance un oreiller dans la gueule.

« En espérant qu'il  comprennes le message »

-Laisse-moi dormir, je suis fatigué...

-Ezra...

Il m'embrasse dans la nuque. Endroit à haute sensibilité.

-Dégage...

- Qu'est ce qu'il y a ? Ça va pas ?

- laisse moi Adam, va y tout seul.

- Allez... viens avec moi... on voit les étoiles, en plus...

Ses baisers dérapent sur ma joue et rapidement sur le coin de mes lèvres.

-Tu me lâcheras pas ?

-Non.

-Pas longtemps, alors.

-Promis.

Il ressemble à un gosse. Il se lève, s'agite dans tous les sens avec les yeux qui pétillent et un sourire jusqu'aux oreilles. On descend en silence les marches d'escaliers .Notre appartement. Un bel appart. Tout neuve, si j'ose dire. Mais en vérité gorgée de secrets et de souvenirs vieux comme le monde, de toutes les personnes avant nous.

-Regarde comme c'est beau.

Le phare éclaire l'horizon. Lumière rouge, lumière verte, lumière rouge, lumière verte. Et ainsi de suite. Adam s'assoit sur le sable. Au clair de Lune comme ça, je dois avouer qu'il est vraiment mignon. Naturellement, je m'assois à côté de lui.

Il y a un paquet d'étoiles, ce soir. Comme si elles s'étaient passées le mot, comme si toutes les étoiles de tout l'univers s'étaient rassemblées ici dans le ciel de cette plage juste au-dessus de nos têtes, comme si elles voulaient nous voir elles aussi.

Sa dure comme ça un long moment, lui qui écoute sa musique , moi qui regarde la mer. Comme avant. Comme toujours. Comme tous les soirs depuis un mois et demi. On ne se lasse pas, on ne se lassera jamais.

D'un coup sec, il rabat ces écouteurs  et les mets dans sa poche. Il se retourne vers moi, nos regards se croisent, le temps s'arrête.Timidement, il avance la tête. Il pose sa main quelque part sur ma joue, je ne sais où. C'est doux, comme sensation. Je crois qu'il a peur de me faire mal. Peur de me brusquer, peur de mes réflexes bizarres.

- Ez tu es sûre que ça va ?

- Oui . Je souris faussement

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant