05

2.6K 419 5
                                    



- j'ai dis non Sadate, donc si tu me respecte encore un peu fais ce que je te dis. Si tu ne veux plus rester chez Bachir, tu peux venir ici il n'y a pas de problème. Mais il est hors de question que tu ailles vivre seule dans une maison.

- mamie ce n'est pas cela, je me sens parfaitement bien chez mon oncle. Je veux juste...

- tant mieux tu y restes et c'est tout. Aucune fille de ma famille n'irait vivre ailleurs à part chez son mari !

- ...

Je me tu fatiguée, quoi que je dise ma grand-mère ne voudra pas l'entendre et encore moins essayer de comprendre. Je lance un regard à mon oncle espérant qu'il m'aide mais il sourit, ça doit lui plaire que sa mère m'empêche de vivre seule car il voulait que je reste avec lui. Enfaite je devais déménager ce week-end et mon oncle m'a dit que je devais aller le dire à ma grand-mère avant, donc j'ai profité de ce vendredi pour lui dire après que nous soyons revenus de la mosquée et sa réponse me laisse clairement sur le Q.

- je vais rejoindre les autres.

Dis-je un peu énervée avant de sortir du salon. Je suis allée dans l'arrière de la cour ou se trouvaient mes cousins et cousines. En rentrant je suis montée avec Oumar dans sa voiture.

- tu es triste parce que mamie ne veut pas que tu déménages ?

- je ne la comprend pas.

- écoute la connaissant elle ne voudra jamais donc mieux vaut que tu tires un trait dessus.

- Ai-je le choix ?

- non. Mdr

- ce soir on doit sortir avec djena et Habib pour la soirée de barbecue chez un certain Bouba.

- oui je sais, je vous rejoindrais.

- pourquoi tu ne viens pas directement ?

- parce que très chère j'ai des choses à faire

- quelles choses ?

- c'est PRIVÉ !

Je le toisa sans rien dire, je suis sure qu'il a une madame qu'il ne veut pas me présenter.

- eh dis ?

- oui

- Ton pote Ali, il sera là ?

- ouais pourquoi ?

- rien, et euh est-ce que il a une femme dans sa vie ?

Il me regarda bizarrement.

- Il t'intéresse ou quoi ?

- haha...non pas du tout, c'est juste pour savoir.

- hum, des petits mouvements par ci par là rien de bien sérieux, Ali aime trop les femmes.

- sérieux ? Vous êtes vieux pour ça, pensez à vous poser pour de vrai.

- je ne pense pas qu'il soit prêt pour ça.

Malgré mes efforts je n'ai rien pu savoir de concret à propos d'Ali, mais bon on verra bien. A la maison j'ai prié Icha, et je suis allée faire du thé pour m'assoir un peu dans le jardin, il fait frais et bon ce soir, finalement je crois que ça me fera du bien de sortir. En pensant à cela j'ai reçu un sms de djena .

« j'irai avec Barou, donc Habib ira te prendre seul »

« ok ! »

Je vais enfin rencontrer ce fameux Barou. Elle ne cesse de me casser les oreilles avec lui. Quand Aïssa est revenue de l'université je suis allée la voir.

Braise de feuOù les histoires vivent. Découvrez maintenant