chap : 26

1.3K 54 3

L:"Vous avez une veste ou un sac,a dos  ?

H:"Euh... oui, les deux. Louis , je vous en prie, il faut que je parle à zayn. Il va s'inquiéter. ''Il pince les lèvres et soupire lourdement.

L:" Si vous y tenez." Me prenant par la main, il me raccompagne dans le bar, ivre, gêné, épuisé, mortifié mais aussi, curieusement, ravie au-delà de toute expression. Je vais bien mettre une semaine à démêler toutes ces émotions. Le bar est bondé, bruyant ; la piste de danse est prise d'assaut. Zayn n'est plus à notre table et liam a disparu. Perrie , restée seul, a l'air perdu et pitoyable.

H:"Où est zayn? "Il faut que je crie pour me faire entendre. Ma tête commence à puiser au rythme de la basse.

P:" il danse, hurle perrie '' L'air furieuse , elle scrute louis d'un œil soupçonneux. Je passe à grand-peine ma veste noire et glisse la bandoulière de mon petit sac à dos par-dessus mes épaules . Je suis prêt à partir dès que j'aurai vu zayn. Je touche le bras de louis et penche la tête en arrière pour lui crier à l'oreille « il est sur la piste de danse ». Quand j'effleure ses cheveux du bout du nez, humant son odeur fraîche et propre, toutes les émotions interdites et inhabituelles que j'ai tenté de refouler se déchaînent d'un seul coup dans mon corps épuisé. Je rougis et quelque part, au fond de moi, des muscles se contractent délicieusement. Il lève les yeux au ciel, me prend par la main et me traîne vers le bar. On le sert tout de suite : on ne fait pas attendre monsieur Maniaque-du-contrôle. Tout lui vient-il aussi facilement ? Je n'ai pas entendu ce qu'il commandait. Il me tend un grand verre d'eau glacée.

'' Buvez, m'ordonne-t-il. ''Les spots puisent et tournoient au rythme de la musique, en jetant des couleurs et des ombres colorées sur le bar et la clientèle. Louis , tantôt vert, bleu, blanc, ou rouge démoniaque, m'observe attentivement tandis que je sirote une gorgée.

'' Tout'' , hurle-t-il. Mais il n'a pas fini de me donner des ordres ? Il passe sa main dans ses cheveux en bataille, l'air frustré, furieux. C'est quoi, son problème ? À part un idiot qui l'appelle au milieu de la nuit et qu'il se sent obligé de secourir ? Et qui, en effet, avait besoin d'être sauvé des avances d'un ami trop empressé. Et qui vomit copieusement à ses pieds. Ah, harry... comment arriveras-tu à lui faire oublier ça ? Ma conscience émet de petits claquements de langue désapprobateurs en me regardant par-dessus ses lunettes en demi-lune. Je vacille un peu ; Tomlinson pose la main sur mon épaule pour me stabiliser. J'obéis et bois toute l'eau. Ça me barbouille. Il me reprend le verre et le pose sur le bar. Je remarque dans un brouillard qu'il porte une chemise en lin ample, un jean moulant, des vans noires et une veste sombre à rayures tennis. Sa chemise est déboutonnée au col ; j'aperçois une touffe de poils dans l'interstice. Dans mon état d'esprit actuel, je lui sauterais bien dessus. Il me reprend la main. Oh la vache - il me conduit sur la piste de danse ! Putain. Je ne sais pas danser. Il devine ma réticence et sous les lumières colorées je vois son sourire amusé, sardonique. Il me tire brusquement par la main et je suis à nouveau dans ses bras ; il commence à bouger, m'entraînant avec lui. Qu'est-ce qu'il danse bien ! Je n'arrive pas à croire que j'accompagne ses mouvements. C'est peut-être parce que je suis saoule. Il me serre contre lui, je sens son corps contre le mien... s'il ne m'agrippait pas aussi fermement, je suis sûre que je tomberais dans les pommes à ses pieds et du fond de mon esprit, l'avertissement que ma mère m'a souvent répété me revient : Ne fais jamais confiance à un gay  qui sait danser . Il nous entraîne à travers la foule jusqu'à l'autre bout de la piste, et nous nous retrouvons à côté de zayn et lottie  . La musique, forte et lascive, puise dans ma tête. Ça alors. Zayn se déchaîne. Ça ne lui arrive que quand une femme lui plaît. Lui plaît vraiment. Autrement dit, nous serons trois au petit déjeuner demain matin. Louis se penche pour crier quelque chose à l'oreille de lottie, une grande  blonde baraqué avec un regard d'allumeuse sa soeur....? . Je n'arrive pas à distinguer la couleur de ses yeux sous les spots. Lottie sourit et attire zayn dans ses bras, où il est visiblement heureus de se retrouver... ! Même dans mon état d'ébriété, je suis choquée. Elle vient à peine de le rencontrer. Il hoche la tête quand lottie lui chuchote quelque chose, me sourit et agite la main. Louis nous propulse hors de la piste de danse en un temps record. Je n'ai pas pu parler à zayn , mais je devine comment ça va se finir entre lui et lottie . Il faudra que je lui refasse mon sermon sur le sexe sans risques. J'espère qu'il a lu les affiches collées sur les portes des w-c. Les pensées se bousculent dans ma tête, je lutte contre l'ivresse. Il fait trop chaud ici, il y a trop de couleurs, trop de bruit, trop de lumières. Ma tête se met à tourner, non... le sol se précipite à la rencontre de mon visage. La dernière chose que j'entends avant de m'évanouir dans les bras de Louis Tomlinson , c'est ce mot : — Merde !

fifty shades of tomlinsonLisez cette histoire GRATUITEMENT !