chap : 25

1.3K 57 4

Les mains appuyées sur le mur en briques derrière la platebande, j'arrive à peine à tenir sur mes jambes. C'est épuisant, de vomir comme ça. Louis me lâche pour me passer un mouchoir. Il n'y a que lui pour avoir un mouchoir en lin avec ses initiales brodées dessus : l.w .T . Je ne savais pas que ça existait encore. Je me demande vaguement ce que le « w » veut dire tout en m'essuyant la bouche. Submergé par la honte, je n'arrive pas à le regarder : je me dégoûte. Je voudrais être avalée par les azalées de la platebande, être n'importe où sauf ici. Liam rôde toujours près de l'entrée du bar et nous observe. Je gémis, la tête entre les mains. C'est sûrement le pire moment de mon existence. Plus humiliant encore que quand louis a refusé de m'embrasser. Je risque un petit coup d'œil vers lui. Il ne trahit pas la moindre émotion. Je me retourne pour regarder liam : il a l'air d'avoir honte de lui et, comme moi, d'être intimidé par Louis . Je le foudroie du regard. J'aurais quelques mots bien choisis à dire à mon soi-disant ami, et je ne veux en proférer aucun devant Louis Tomlinson , le grand P-DG. Il vient de te voir gerber par terre et dans la flore locale. Tu ne peux plus faire semblant d'être un homme .

Li " Je... euh... à tout à l'heure, marmonne liam. Mais nous l'ignorons tous les deux et il rentre dans le bar, penaud, me laissant toute seule avec tomlinson. Qu'est-ce que je vais lui dire ? D'abord, m'excuser pour mon coup de fil.

H:" Je suis désolé, dis-je en fixant le mouchoir que je tortille furieusement.

L:"De quoi êtes-vous désolé, harrold ?'' 

H:"Désolée vous avoir appelé. D'avoir vomi. La liste est interminable." Mon Dieu, faites que je meure maintenant.

L:" Ça nous est tous arrivé un jour ou l'autre, mais peut-être pas de façon aussi spectaculaire. Il faut connaître ses limites, harrold . Repousser ses limites, je suis pour, mais là, vous êtes vraiment allée trop loin. Ça vous arrive souvent ?'' Ma tête bourdonne sous le coup de l'alcool et de la colère. Mais qu'est-ce qu'il en a à foutre ? Je ne lui ai pas demandé de venir me chercher. On dirait un papy qui gronde un enfant désobéissant. Si je veux me bourrer la gueule tous les soirs, ça ne regarde que moi, ai-je envie de lui rétorquer. Mais je n'en ai pas le courage. Pas après avoir vomi devant lui. Pourquoi reste-t-il encore planté là?

H:" Non. Je n'ai jamais bu et en ce moment, je n'ai aucune envie de recommencer. "Je me sens de nouveau mal. Il me rattrape avant que je ne tombe, me soutient et me presse contre sa poitrine comme un enfant.

L:" Venez, je vous raccompagne chez vous.

H:" Il faut que j'avertisse zayn. '' putain Je suis dans ses bras.

L:" Mon frère peut le lui dire.

H:" Quoi ?  Un frére je croyer...

L:" oui Mon frère Elliot est avec zayn

H:" Ah?"

L:" Il était avec moi quand vous m'avez appelé. "

H:" À Seattle ?" Je ne comprends plus rien.

L:" Non, je suis à l'hôtel Heathman. "Encore ? Mais pourquoi ?

H:" Comment m'avez-vous retrouvée ?

L:"J'ai fait tracer votre appel, harrold " . Ah ? Comment est-ce possible ? Est-ce même légal ? C'est un harceleur, ce type, me chuchote ma conscience à travers la brume de tequila qui flotte encore dans mon cerveau, mais curieusement, parce que c'est Louis Tomlinson , ça ne me dérange pas....

( @mimionecou voilà un chapitre se + rien que pour toi !! )

fifty shades of tomlinsonLisez cette histoire GRATUITEMENT !