92.Adam♠

248 16 6
                                          

Elle s'endormit paisiblement contre mon torse et je me surpris à rêvasser de ce qui venait de se passer. J'étais comblé.Attendant qu'elle se réveille, elle murmurait mon nom dans son sommeil.

Caressant sa peau, je remarquait qu'elle était gelé.

- Il fait presque jour ! Ezra ? Ezra ça va ? mon amour ? Et merde... Je suis là, merde, je suis là, ça va aller, putain je suis con aussi, je suis con, je n'aurai pas du te laisser dormir à poil sous ce temps.T'es toute gelé .. Putain viens-là... On rentre, allez, met ton pull,  passe tes bras... Passe tes bras je te dis, ça va, je peux te porter... Allez, dépêche, putain tu vas te chopper une de ces pneumonies, je vais m'en vouloir toute ma vie... T'es glacé... Enfile ça. Enfile mon manteau bordel !

- Et toi ? Adam et toi ?t'es en tee shirt !

- Mais je m'en fous, moi, j'ai chaud je te dis. Putain mets-le ou je t'en colle une. L'écharpe aussi. Allez. Tu trembles. Ezra, tu trembles. Mais pourquoi tu ne ma as dit que tu avais froid dans la nuit ... Putain mais c'est moi aussi, c'est de ma faute, j'aurais pas dû te faire l'amour  dehors alors qu'on est en plein hiver, je suis con aussi, je suis con... T'inquiète, on arrive. Je vois l'hôtel. Tu vas plonger dans un bain brûlant et te rouler en boule dans les couvertures avec un thé et des biscuits et puis dormir. Dormir longtemps et à ton réveil on va se mater un film, un film comme t'aimes, qu'est-ce que t'en dis ? Ez ? Je sais, je sais que tu meurt de froid, mais on arrive, on arrive t'en fais pas...

Pourquoi tu m'as pas réveillé cette nuit ? T'es incroyable toi... Allez, ça y est... J'appelle l'ascenseur, tu... Tu tiens debout ? Sûr ? Appuie-toi à moi, comme ça... Putain mais t'es vraiment gelé... C'est bon... Vas-y, on monte... On arrive...

Tiens le coup, cinq secondes... C'est au bout du couloir, chambre 36? Voilà... C'est bon.Tu veux pas bouffer un truc ? Non ? Bon allez, tu vas me faire le plaisir d'aller te foutre dans un bain d'eau bouillante. Pas trop bouillante, parce que tu sais bien, faut pas que ça fasse un choc thermique et tout... Ouais, bon, tu me fais peur avec la tête que tu tires...

 T'es pudique ? Parce que je crois que je vais venir te le faire prendre, ton foutu bain, vu l'état dans lequel tu t'es mise... Allez viens, c'est bon, de toute façon je connais chaque parti de ton corps dans le moindre détails....Vas-y, déshabille-toi. Ez, s'il-te-plaît. Je fais couler l'eau en attendant.

Voilà. C'est pas trop chaud ?

- Non c'est bon Adam.

Bon, embrasse-moi maintenant.

-Pourquoi ?

- Eh bien parce que j'en ai envie.

Elle colle ses lèvres aux miennes .

« Tes lèvres elles sont encore froides. Mais je t'aime quand même,  vraiment, Ezra. Je t'aime...»

Il est midi et vingt-six minutes .

Ezra dort encore. Elle s'est effondré, nu, brûlante et tremblante dans les couvertures. 

Elle murmurais dans son sommeil. J'ai été lui chercher des médicaments à la pharmacie parce qu'elle m'inquiétait, comme ça.

Fièvre, 39°. Angine, nez qui coule. Cernes.

Tout ça pour quoi ? Pour une séance de baise en plein hiver, à poil sur la plage.

Qu'elle préféré me passer le drap sur les épaules pour me tenir chaud pendant la nuit plutôt que de le garder sur elle.Une nuit passée dehors comme deux clochards sans domicile et pourtant ça a été, et de loin, la meilleure nuit de ma vie. 

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant