91.Ezra♤

253 21 6

« Ez, je te promet de te rendre heureuse» chuchota-t-il, soudain tendu.

« Si...si je fais quelque chose de mal, si je te blesse un jour, tu dois aussitôt me le dire ».

« N'aie pas peur. » murmurais-je.

« Nous sommes faits l'un pour l'autre. »

Ses bras se refermèrent autour de moi, me pressant contre lui, malgré le froid. J'eus l'impression que chacun des nerfs de mon corps était un fil électrique.

« À jamais. » renchérit-il.

Alors, il nous entraîna en douceur vers les profondeurs. L'eau froid me donna des frissons, ainsi blottie contre son corps chaud. Malgré que mes tremblements dus au froid.

Adam m'embrassa tendrement dans le cou, son souffle frais m'embrasant.

Hésitant, il glissa le bout de sa langue de ma clavicule à mon oreille et j'échappai un gémissement.

Je décidai de lui faire goûter à sa propre médecine.

Je suivis le pourtour de sa mâchoire avec ma langue, émerveillée par le goût de sa peau.

Il resserra son étreinte et je me redressai pour l'embrasser.

Nous échangeâmes un baiser passionné et fougueux.

Sans crier gare, il plongea sous l'eau, m'emportant avec lui.

Nous continuions de nous embrasser en état de quasi-apesanteur.

Un rayon de lune balayait les vagues, faisant légèrement scintiller sa peau.

Je ressentis soudain le besoin de respirer...

Nous émergeâmes de l'eau essoufflés et il me prit dans ses bras.Tout en plongeant son regard tendre dans le mien, il se dirigea à pas lents sur le sable. Il arborait un sourire radieux.

J'étais heureuse de pouvoir vivre cette expérience avec lui.

Le lien qui nous unit en sera encore plus fort.

Nous arrivâmes sur le sable et il me déposa doucement sur la couverture que nous avions préalablement installée. Je fis honteuse me souvenant soudain de notre tenue d'Adam et Ève. Il s'assit à côté de moi, me regardant d'un air admiratif.

« Q...quoi? Que se passe-t-il?... »

« Rien. Je ne faisais que t'admirer. Tu es si belle Surtout sous la lune. »

Je me décidai enfin à vraiment le regarder.

Il était époustouflant en cette nuit.

La blancheur de sa peau s'étirant à l'infini sur son corps de mannequin, son torse musclé et lisse, la ligne parfaitement sculpté de son corps... Je l'ai toujours trouvé merveilleusement beau, mais maintenant, nu, les mots n'étaient pas assez forts pour le décrire.

Je me rendis compte que j'affichais un air béat et je me ressaisis.

Il s'approcha de moi et entreprit d'explorer mon corps du bout des doigts.Il effleurait doucement ma peau, parcourant chaque courbe et chaque creux tout en observant mes réactions.

J'étais littéralement électrisée. Je posai une main sur son ventre ferme et traçai la ligne de ses abdominaux.

Il frissonna et laissa échapper un petit grognement. Soudain, je me retrouvai sur le dos avec son corps au-dessus du mien, ses lèvres caressant les miennes.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant