PDV Extérieur

L'amour. Un sentiment si fort, si sublime, si atroce, et si destructif. On en rêve comme on en fuit.

 C'est tellement beau, c'est tellement magique de regarder un être d'une façon que personne d'autre peut. C'est tellement beau de pouvoir comprendre un être d'une façon que personne d'autre peut. De sentir cette chaleur au plus profond de soi à ses côtés, de sentir son coeur fondre à la vue de son unique sourire. C'est tellement magique de sentir littéralement le bonheur autour de soi et cela grâce à un seul être.

C'est si magnifiquement mal. Ça te compresse la poitrine, te bloque le souffle, quand cet seul être va mal.  Ce seul être devient ta lumière, mais cette lumière t'éblouie tellement que ça fait mal. Ça fait mal, au plus profond, ça te détruit. Petit à petit, doucement, délicatement... C'est si magnifiquement atroce que l'on accepte la douleur venant avec.

Était-ce l'amour qu'elle ressentait pour lui?

Jade, innocente, naïve, gentille - trop gentille - jeune fille de dix-neuf ans, éprouvait-elle de l'amour? Qu'est-ce que c'était l'amour? Comment pouvait-elle le savoir si elle ne l'avait pas encore vécue?

Mais pourtant il y avait bien quelque chose. Elle le sentait, tout au fond d'elle, elle éprouvait bien un sentiment. Que ce soit l'amour ou pas, il y avait bien quelque chose.

Elle ne pouvait pas le nier. Mais elle pouvait le cacher.

Parce qu'elle savait très bien que ça n'avait pas lieu d'être. Samuel la détester depuis le premier jour, Samuel ne voulait pas d'elle et Samuel ne voudra jamais d'elle. Alors, ce sentiment qu'elle éprouvait pour lui - amour ou pas - elle devait s'en débarasser. Et au plus vite.

Elle devait reprendre contrôle d'elle même. Où était la femme forte d'il y a quelques mois? Où était la femme qui pouvait cacher ses sentiments? Où était la femme qui lançait des sourires partout?

Des sourires... Ces sourires brisés que personne ne pouvait reconnaître, ces sourires brisés que personne ne pouvait comprendre, encore interpréter.

Jade n'était plus elle-même depuis l'annonce du mariage, et si elle ne voulait pas souffrir encore plus, il lui restait une seule chose à faire. Retrouver en elle la force qu'elle avait il y a d'ici quelques mois, sourire et avancer.

Elle avait déjà accepté que ses rêves n'allaient pas se réaliser - le temps de ce mariage du moins - et elle devait accepté qu'elle ne pouvait pas rêver maintenant. Elle ne pouvait pas - elle ne devait pas espérer quelque chose de Samuel. Il était incapable de lui donner ce qu'elle voulait tant. Il était incapable de l'aimer.

Elle se devait de penser de la sorte pour échapper à une autre forme de douleur. Beaucoup plus atroce, beaucoup plus destructif que ce qu'elle avait vécus. Elle se devait de penser de la sorte pour échapper à l'amour.

Si elle n'était pas déjà tombée du moins...

PDV Jade

Un silence ni pesant ni confortable s'était installé dans le salon depuis un petit moment. Samuel avait arrêté de pleurer, il reniflait de temps à autre, sa tête posé sur mon épaule. Mon bras était encore autour de ses épaules et ma main glissait le long de son bras dans un effort de réconfort que j'espérais lui donner.

J'avais peur, peur de ce silence. Voir Samuel si vulnérable était une première pour moi, mais je savais que ça n'allait pas durer. Je suppose qu'il a fait une crise de panique ou une chute sentimentale, mais dans les deux cas, cela n'allait pas durer. Samuel allait se relever, avec plus de force qu'avant.

Need TimeLisez cette histoire GRATUITEMENT !