chap : 14

1.3K 66 8

Je ne reconnais pas ma propre voix tant je suis nerveus. Il y a un petit silence. Je tremble à l'intérieur.

L:"Monsieur Styles... Je suis ravi de vous entendre.'' Sa voix a changé. Il est étonné, je crois, mais surtout, il est devenu tellement... chaleureux, voire séducteur. J'ai du mal à respirer, je rougis. Zayn me fixe, bouche bée. Je me précipite dans la cuisine pour échapper à son regard.

H:" Euh... Nous aimerions faire une séance photo... ''Respire, Harry , respire. Mes poumons aspirent une bouffée d'air en vitesse.

H:" ... demain, si vous êtes toujours d'accord. Est-ce que ça vous irait, monsieur ?'' J'entends presque son sourire de sphinx.

L:" Je suis à l'hôtel Heathman, à Portland. Disons 9 h 30 demain matin ?

H:"Très bien, nous y serons. "Je suis excitée comme un gamin . On ne croirait pas que je suis un adulte qui a le droit de voter et de boire dans l'État de Washington.

L:"Je m'en réjouis d'avance, monsieur Styles.'' Je devine qu'une lueur perverse erre dans son regard. Comment peut-il donner à ces petits mots un ton aussi alléchant ? Je raccroche. Zayn me dévisage, absolument ébahie.

Z:" harrold Edward styles. Tu craques pour lui ! Je ne t'ai jamais vue aussi... aussi chamboulée par un homme.... Tu rougis, ma parole !''

H:" zayn, tu sais bien que je rougis pour un oui ou un non. Arrête de dire des conneries." il me dévisage, étonnée - je me fâche rarement - et je me radoucis un peu.

H:" C'est simplement que je le trouve... intimidant, voilà tout."

Z:" Le Heathman, j'aurais dû m'en douter'', marmonne zayn. ''Je vais passer un coup de fil au directeur pour négocier un endroit pour la séance.''

H:"Je vais préparer le dîner. Ensuite, il faut que je révise''. Je dors mal cette nuit-là : je me tourne et me retourne dans mon lit en rêvant de ses yeux bleu fumée, de salopettes, de longues jambes, de longs doigts et de lieux sombres inexplorés. Je me réveille deux fois, le cœur battant. Aïe, la tête que je vais avoir demain matin si je ne dors pas. Je donne des coups de poing à mon oreiller et j'essaie de me rendormir. Le Heathman, dans le centre-ville de Portland, est un imposant édifice en grès brun élevé juste avant le Krach, à la fin des années 1920. Liam ,  et moi sommes entassés dans ma Coccinelle ; comme nous n'y tiendrions pas tous les quatre, zayn a pris sa Mercedes. Niall, un copain de liam, vient l'aider pour les éclairages. Zayn a réussi à obtenir l'usage gratuit d'une chambre au Heathman en échange d'un crédit photo. Lorsqu'il annonce au réceptionniste que nous avons rendez-vous avec Louis timlinson , nous sommes instantanément redirigés vers une suite. Apparemment, M. Tomlinson occupe la plus vaste de l'hôtel. Le directeur marketing, survolté, nous accompagne jusqu'à la suite il est très jeune, et curieusement nerveux. Je soupçonne  l'attitude autoritaire de zayn de le déstabiliser : il lui mange dans la main. La suite, luxueusement meublée, est d'une élégance raffinée. Il est 9 heures. Nous avons donc une demi-heure pour tout mettre en place.zayn dirige les opérations.

Z:"liam, on va utiliser ce mur comme fond, d'accord ?'' il n'attend pas sa réponse.

'' nia'', dégage ces fauteuils. Harry, tu pourrais faire monter des consommations ? Et dis à louis où nous sommes. Oui, maîtresse. Quel despotisme. Je lève les yeux au ciel mais j'obéis. Une demi-heure plus tard, Louis tomlinson fait son entrée.

fifty shades of tomlinsonLisez cette histoire GRATUITEMENT !