83.Ezra.

292 24 3
                                          

Deux semaines plus tard .

Me promenant dehors, j'avais décider de prendre un peu l'air, car je devenais folle en restant enfermé dans mon appartement .

Je m'empressais de saisir mon portable pour envoyer un message à Adam pour qu'il vienne me chercher devant le fleuriste" sunny".

Je voulais être avec lui. J'avais besoin de sa présence .Après avoir reçu un message de confirmation de sa part, je m'assis  sur le bord du trottoir attendant sont arrivé .

Le ciel devenait de plus en plus sombre et les lampadaires s'allumèrent un à un.

J'aperçus soudain Adam à vélo qui roulaient à toute vitesse dans ma direction.

Dans un geste brusque, il se stoppa parfaitement devant le fleuriste. Et en quelques secondes, je le vis accourant à toute allure vers moi, totalement paniqué. 
 
Quand il arriva à ma hauteur, je remarquais qu'il portait un jogging gris celui qui lui servait parfois de pyjamas. J'en déduisais qu'il avait dû partir précipitamment, ne se souciant pas de sa tenue négligé. Et je doutais qu'il faisait souvent ce genre de chose car je savais qu'Adam était un homme qui prenait soin de lui et faisait attention à son apparence.
 
Alors qu'il reprenait son souffle, ses grandes mains encerclèrent mon visage avec tendresse m'apportant du réconfort. Ses yeux analysèrent mon visage rapidement alors qu'il ouvrait la bouche, prêt à parler.
 
« Qu'est-ce qu'il ya? ça va ? » demanda –t'il d'une voix légèrement tremblante.
 
Ne voulant pas répondre et désirant un plus fort contact avec lui, je me réfugiais dans ses bras, enlaçant son corps de mes faibles bras.

Ma joue contre son torse, j'entendais son coeur battre dans un rythme accéléré. Rapidement, son parfum masculin vint flotter contre mes narines, m'enveloppant dans un nuage apaisant et rassurant.
 
« Ça va maintenant que tu es là
» dis-je doucement, contre son torse.
 
Je sentis ses lèvres déposer un doux baiser au sommet de mon crâne avant que sa main ne trouve la mienne dans son dos, la saisissant doucement.

Il me força à me détacher de lui.

« Je t'aime, Adam» Dis-je avec un ton doux, comme un secret que je voulais partager avec lui.
 
À la fin de ma phrase ses paupières s'ouvrirent en un battement brusque et ses iris me fixèrent avec insistance.

Il resta muet un instant avant d'humidifier ses lèvres et dévier son regard du mien.
 
« Ezra, je- » commença-t'il d'une une voix brisée. Je capturais sa joue dans ma main, le forçant à me regarder.
 
« Je sais , je suis désolé pour l'autre jour ,j'étais en plein délires,sa n'arrivera plus je te le promet » Je le coupais. « J'avais juste un peu trop bu» Ses yeux se plissèrent, rassemblant toute son attention sur moi. « Mais ce nest pas à cause de sa que tu dois t'éloigner de moi ok? .»T'as mis une barrière entre nous, un mur de trente mètres de haut, Adam de trente mètres de haut...

Ses pupilles devinrent plus sombres mais je ne perdis pas une once de mon courage.
 
-Qu'est-ce qui va pas ? T'es distant depuis des jours et tu veux pas me dire ce que t'a. Adam ,c'est Betty c'est ça ?

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant