5

15 2 0
                                                  

Après avoir passé l'avant-midi dans le bureau de mon professeur, je décide de rester à l'école. Lorsque la sonnerie annonce le dîné, je vais chercher mon argent et je me précipite pour être l'une des premières personnes à être dans la file de la cafétéria. C'est plus les jeunes qui font ça habituellement. Je me retrouve donc entourée de jeunes du secondaire un ou deux. Ils me regardent tous avec admiration parce que je suis la plus vieille et je suis en secondaire 5. Ce fut mon tour de commander ma nourriture. À mon école, à tous les vendredis, la cafétéria sert de la pizza. Je prends celle végé, puisqu'elle a une tonne de légumes dessus et je l'adore. Mes amis rient de moi quand je mange ça, mais ça m'est égale. 

Je prends ma pointe et je paie l'élève qui s'occupe de la caisse. Je vais m'asseoir seule, sur une table légèrement éloignée. Je commence à manger et, de loins, j'aperçois Loïc, Carla et Taylor. Carla croise mon regard, mais se retourne et fait comme si elle ne m'avait jamais vu. Je baisse les yeux de honte vers Petit. Je commence tranquillement à douter de mon choix de le garder. S'il est pour seulement m'apporter du négatif, à quoi bon? Je me dis qu'il va falloir que j'en parle à ma mère. Comme j'étais perdue dans mes pensées, je n'ai pas remarqué Thomas qui s'assit devant moi. Je sursaute légèrement et je lève les yeux vers lui.

-Salut. me dit-il, simplement.

-Hé.

-Comment tu vas, depuis le sport? Ils t'ont dit quoi les médecins?

-Rien de grave...

Thomas hoche sa tête. Ses boucles brunes virevoltaient dans tous les sens. Il prend une grosse bouchée de sa pizza garnie. Je me retiens pour ne pas que le dégout que je ressens ne paraisse sur mon visage et je continue de manger ma pizza en la coupant en petits morceaux. Je peux paraître "princesse" à certains moments et j'ai une réputation de la petite blonde typique, mais bon. Bientôt ça sera la petite-blonde-typique-qui-est-enceinte-à-17-ans-et-qui-ne-sait-pas-quoi-faire-de-sa-vie. Thomas me regarde.

-Ça va? T'es sûre?

-Ouais.

Il pose sa pizza et me regarde attentivement.

-Dis, j'ai entendue des rumeurs passer à ton sujet...

Je lève la tête, curieuse de savoir ce que ça peut bien être.

-On dit que t'es enceinte.

Je ne réagis même pas. Je me trouve même idiote de ne pas avoir deviné tout de suite. Je ne dis rien et Thomas continue de me fixer.

-C'est vrai?

Je hoche simplement la tête de haut en bas et je continue de manger ma pizza comme si de rien était.

-J'ai faillis tuer ton bébé?

Je crache presque mon morceaux quand Thomas sort ce commentaire.

-Quoi? dis-je la main devant la bouche pour empêcher la nourriture de s'étaler partout sur la table.

-J'ai faillis le tuer en te lançant ce ballon?

Je ravale ma boucher. C'est à ça qu'il pense? Même pas que je suis une traînée ou que je suis trop jeune ou "pauvre Loïc"?

-Le bébé va bien. je dis, les sourcils froncés.

Thomas soupire en disant qu'il était soulagé.

-Tu réagis pas plus que ça au fait que je sois enceinte? dis-je presque en criant.

Ce n'est pas normal, tout le monde a agis tellement négativement à cette nouvelle lorsqu'ils l'ont appris. Thomas hausse les épaules.

-T'es jeune, c'est sûre, mais j'ai l'impression que même si c'est le cas, tu vas faire une bonne mère.

Du bout des doigtsWhere stories live. Discover now