Sinteval - Préambule

61 9 0


« Le 12 septembre 2015, les Maîtres du Cercle furent renversés par le groupe d'opposants qu'on appelait les Dissidenti.

Ces Maîtres, à l'origine de simples ministres devenus usurpateurs, ne détenaient aucune légitimité à gouverner notre société immortelle ; après avoir asséché la magie de notre sang en décimant les immortels-nés, ils avaient fait main basse sur le pouvoir et l'avaient dévié à leur bénéfice.

Nous n'avions plus aucun Roi ni plus aucune Reine. Nous n'avions que des petits chefs autoproclamés attachés à nous imposer une autorité qui ne leur appartenait pas, eux-mêmes manipulés par l'Église, dont l'objectif demeurait limpide : elle espérait nous exterminer.

Mais, grâce à Tristan Sarre, un immortel exécuté dans les années 80, et à l'étrange prophétie qui l'animait, nous avons pu renverser les Maîtres. Nous leur avons repris le pouvoir et les avons ensuite jetés dans les geôles qui nous étaient destinées. Il ne nous restait plus, alors, qu'à réécrire nous-mêmes les règles de ce Cercle dévoyé et agonisant, et nous rendre la liberté que nous avions perdue.

Nous n'en avons pas eu le temps.

Le 18 janvier 2016, le Ciel s'est ouvert et la lumière qui en est descendue a détruit les cités des mortels, les routes, la modernité ; elle a réduit en cendre la quasi-totalité du genre humain en l'espace de quelques minutes ; elle a brûlé l'âme de centaines d'immortels imprudents. Les autres, les survivants, se sont cachés comme ils l'ont pu, chassés de toutes parts. »


« Le pouvoir premier du Cercle, c'est le secret. Divulguez son existence, et vous mettez tous les immortels en danger. Même pendant la fin du monde. »


Chroniques du Cercle par Athanase le Jeune


Elisabeta + SintevalLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant