67.Adam

398 27 0

Je me lève à sept heures du matin, suite au boucan qu'à fait mon réveil pour me préparer à aller en cours.

Je me lave rapidement et descends dans le salon après avoir enfilé des vêtements corrects pour la journée. Ma mère est déjà partie, travaillant à l'hôpital, ce pourquoi elle se lève plus tôt que moi.

Je laisse un mot à ma mère sur le frigo, lui marquant mes horaires et quand je rentrerai.

Arrivé devant le lycée, je sais
exactement par ou passer pour ne pas être remarqué. Je hais devoir affronter les têtes matinales des autres élèves, ne cherchant qu'à critiquer tout ce qui bouge.

J'emprunte alors mon passage habituel, qui se situe derrière la porte du concierge et reliée au couloir de la salle commune aux professeurs.

Ils ne sont pas dérangés par ma venue, car tous connaissent mes conditions, et parfois quelques élèves viennent également pour demander aide ou conseil.

La salle de classe de mon premier cours est ouverte, je décide d'entrer et de m'y installer.

Je me place souvent dans les coins du premier rang, pour être sérieux mais à la fois caché parmi la masse d'élève.

Je décide de réviser mon cours de philosophie pour être préparé aux futurs questions sur le chapitre. Je fais habituellement cela chaque matin, je n'ai pas besoin de plus de temps pour apprendre car j'excelle assez facilement.

Les élèves commencent à rentrer peu à peu, et j'aperçois par surprise le visage de mon amoureuse apparaître dans la salle. Ça fait un mois que c'est comme ça, on allait quand même pas changer maintenant.

Elle m'a regardé, elle a hésité, et puis elle a traversé la salle en souriant parce que c'est comme ça.

Je ne lui adresse pas la parole au lycée.

C'est plus simple comme ça. On ne se sent pas obligé de venir se retrouver aux pauses pour discuter ou déconner ensemble et heureusement parce que ça m'aurait gêné de changer trop de choses d'un coup. Je ne l'ai pas beaucoup croisé.

Quelques fois,elle me fait un petit signe de la main et je lui souri. C'est tout. C'est le seul contact qu'on a eu aujourd'hui et je crois que ça me va très bien.

//

Nous terminons , à dix-sept heures. Alors je vais l'attendre, je préfère. Je vais m'asseoir sur un muret devant le lycée et patienter sagement.

Ça sonne enfin, autour de moi, les gens se précipitent, rangent leurs affaires à toute vitesse, rigolent, parlent fort et se poussent entre eux pour sortir plus vite que tout le monde. Que des abrutis.

C'est bon, on s'en ira tous de toute façon, c'est pas la peine de se foutre par terre pour passer en premier.

D'accord, je suis vachement de mauvaise humeur ces derniers temps mais c'est les autres qui me rendent comme ça. Les gens.

J'ai jamais autant détesté les gens, sauf à la limite Lohan qui est supportable et Ezra . Et ma mère. Heureusement d'ailleurs.

Ezra sort enfin à sont tour. Elle m'aperçoit, plisse les yeux pour vérifier que je suis bien là et s'approche de moi.

-Qu'est-ce que tu fous ici ? T'es trempé ! Il pleut averse, t'as pas remarqué ?

Je jette un œil sur ma veste et, ah, c'est vrai, je suis trempé, Elle a raison.

-Je t'attendais. Ta journée s'est bien passée ?

J'ai un peu honte, en vrai, de l'avoir attendu comme si j'avais rien de mieux à foutre.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant