6 : Soumission

451 47 6
                                    

Voilà de nouveaux chapitres qui n'ont jamais été lus !!! Hâte de savoir ce que vous allez en penser !
Et j'aimerais beaucoup que vous laissiez des commentaires ! Ça motive énormément et ça me permet de savoir ce que vous aimez, ou au contraire ce que vous n'aimez pas... Merci !

——————

Perplexe suite aux deux mots employés par le Premier, je fronce les sourcils, ne sachant quel sens leur donner. Mais le Premier n'a pas l'air de se décider à me fournir de réponses puisqu'il regarde plutôt du côté de ses deux compagnons, attendant leur réaction. Je jette donc un coup d'œil à cette fameuse Incarnation panthère, le fameux Nico, qui me détaille lui aussi en gardant une expression impassible.

Contrairement au Premier, l'homme est plus svelte, bien que d'à peu près de la même taille. Mon "double" doit avoir la vingtaine, peut-être un peu plus, et darde distraitement ses prunelles sur ma silhouette, me sondant d'une manière désintéressée, cherchant à savoir à quoi s'attendre. Son regard possède quelque chose de dérangeant : ses orbes gris sont bordés de cils et de sourcils noirs, faisant ressortir ses yeux plutôt clairs. Mes prunelles se tournent ensuite vers ses cheveux marrons qui reflètent bizarrement le feu de la cheminée du salon. Peut-être ne sont-ils pas vraiment marrons, allez savoir, mais je ne m'attarde pas sur les détails : le Premier éclipse tout avec son aura dominante. Le second homme est plus déstabilisant : ses cheveux marron clair, presque dorés, sont striés de mèches très foncées, brunes ou noires. Ses yeux ocre jaune, eux, me fixent d'un air curieux, presque amusé. En essayant de trouver ce qui m'interpelle dans son apparence, je constate qu'il capte d'une façon... spéciale la lumière, comme s'il l'attirait pour jouer avec elle. J'estime qu'il doit avoir le même âge que mon double panthère, entre vingt et vingt-cinq ans. Je jette de nouveau un œil à ses cheveux et je réprime un sourire nerveux, soupçonnant la décoloration. Ce rire n'a pas l'air de passer inaperçu à l'homme puisqu'il serre les dents. Toutefois, c'est le seul des trois qui me tend ensuite la main pour me souhaiter la bienvenue.

Le Premier se racle la gorge et je reporte avec plaisir mon attention sur lui.

— Il est temps que tu te soumettes, commence-t-il en me lançant un regard perturbant de dessous ses cils.

Je cille, mais Mila m'avait parlé de cette histoire de soumission, et de ce fait, ma réponse est déjà toute prête.

— C'est hors de question, le coupé-je avec le plus d'aplomb possible, alors qu'en réalité, je me demande comment il est possible de résister à tant d'assurance, d'autorité, et peut-être aussi de perfection physique.

   Il hausse un sourcil et je remarque du coin de l'œil les deux autres hommes soupirer. Mon double se retire en silence, mais l'autre s'attarde, essayant de deviner les motifs de mon refus. Attentive et sur le qui-vive, je remarque que son regard se perd quelques secondes avant qu'il ne se retire à son tour pour aller se joindre à l'assemblée. Je fronce les sourcils, mon instinct me dictant que quelque chose cloche. Le Premier, peut-être un instant surpris par ma réponse, reprend très vite notre conversation.

— Comment ça "hors de question" ? Je ne suis pas sûr que tu aies le choix, j'en suis navré. Allons faire ça dehors, pas besoin que tout le monde y assiste.

   Il me prend fermement le bras et me tire derrière lui, me sortant de la pièce de force. Je tente vainement de me dégager de sa poigne.

— Non ! Mais lâchez-moi, grogné-je en me débattant, tout en me gardant d'élever le ton pour ne pas attirer plus que nécessaire l'attention sur moi.

— Écoute, panthère, ça ne sert à rien de se débattre, tu ne fais que retarder l'inévitable, m'annonce-t-il d'une voix quelque peu blasée, réfléchis un peu. Si nous étions si peu dignes de confiance que ça, il n'y aurait pas autant de monde. De plus, j'ai compris que Mila était ton amie, si elle s'est soumise, tu peux le faire, j'imagine que tu lui fais confiance ?

Tome 1 : Le Reflet de l'HiverOù les histoires vivent. Découvrez maintenant