~75~

1K 91 29




As Salam Aleykoum

« La rose est grise, le drapeau est rouge, j'lève le pouce, le temps rigole 😂 »





S A F A


Je me réveille, j'étais pas à la même place que tout à l'heure, ils m'ont déplacé. Je regarde le plafond et je vois l'horreur :

C'était un miroir, j'étais en sous-vêtements, attachée sur un lit en pierre noire, il y avait des dessins rouge au sol, un cercle avec une étoile et des points, je suppose que c'était du sang. Il y avait une chèvre agonisant à côté de moi, elle tremblait avec le couteau dans le corps.

Je la fixais, Tobias entre dans la pièce, c'était vraiment glauque. Les mûrs étaient noir et la pièce géante, seules des bougies illuminaient la pièce.

Tobias : Tu regardes quoi ?

Moi : ...

Tobias : Ton téléphone ?

Je me suis immédiatement rappeler que j'avais caché mon téléphone sur moi, instinctivement je regarde mes jambes. Et il rigole.

Tobias : Ah non, tu regardes la chèvre. Le téléphone il est là.

Il sort mon ancien téléphone, mon seul sauveur, mon lien avec le reste du monde était entre ses mains. Il levait sa main en hauteur.

Moi : Tobias fais pas ça !

Il brise le téléphone, plus de 600€ brisé là. Il lève les bras au ciel, les autres entrent, et font de même.

Qu'est-ce qu'ils font !?

Je panique, je les scrutait du regard un à un et se mettent à parler.

Volkov V : Par le Divin, pour le Divin.  Un être du mal a été capturer, pour la continuité de Volkov V, nous l'utiliserons, jusqu'à viendra la lassitude, ainsi, nous vous offrons sa chair et son âme impure. Amen.

Je me met à trembler, j'étais vraiment en mauvaise posture, je me retrouvais dans leur histoire religieuse, rien de pire ! Je regardais autour de moi, mais j'étais enchaînée, seule, en sous-vêtements. J'étais comme un vulgaire objet.

J'ai eu un énorme pincement au cœur.

Ils joignent leur main et prient. Qu'ils aillent se faire foutre avec leur secte de merde ! Putain qu'est-ce qu'ils font !? J'essaye de me dégager, ils s'arrêtent en me regardant. Ils étaient tout silencieux, Jaime est parti à une table très loin de moi et prend un cutter.

Pose ça, t'es fou ?

Jaime : Por la maldición de la santa María, cariña bienvenue.

*par la malédiction de la Sainte-Marie

Ils viennent tous vers moi, ils avaient une barre de fer rouge dans les mains, Jaime approche la lame de mon ventre, j'ai fermé les yeux et serré les dents au maximum.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant