60.Adam♤

330 25 0
                                                  

Une fois arrivé à la maison .Ma mère me regarde, regarde Ezra, me regarde, regarde Ezra.

-Maman, je te présente Ezra, Ezra je te présente, Paloma, ma mère.

-Bonsoir ! C'est une amie à toi, Adam? elle lui serre la main avec un sourire un peu forcé.

-Enchantée...

J'aimerais bien lui dire que non, que c'est plus que ça encore, que j'ai jamais rien ressenti de pareil, qu'elle m'a littéralement renversé l'existence, que depuis qu'elle est là, j'ai l'impression de n'avoir jamais autant vécu en si peu de temps, qu'elle me donne des frissons partout quand elle me regarde, que mon cœur fait des bonds dans ma poitrine quand elle me sourit, tellement fort que ça me donne parfois le vertige, que quand elle plonge ses yeux dans les miens j'ai l'impression d'imploser ou de prendre feu. 

Je voudrais qu'elle sache, que je ne veux plus la lâcher parce que j'ai besoin d'elle , que Betty n'a aucune importance pour moi .

je voudrais lui raconter mais je me contente de hocher la tête parce que les mots ne viennent pas.

Ne viendront jamais.

Enfin, elle remarquent nos deux mains liées et me dévisagent tous les deux .

Je lis dans son regard un mélange de « pourquoi tu ne ma  rien dit », « Elle a l'air gentille » « on va discuter ». Tout ça à la fois.

Mais je prends la parole avant qu'elle  ne puiss dire quoi que ce soit parce que le silence qui s'était installé est beaucoup trop gênant.

- Je me suis dit , qu'elle pourrait rester quelques à la maison ?

-Oui, évidemment. Euh... Ezra, c'est ça ?

Elle fait « oui » de la tête. Ma mère se pince la lèvre avec un air embêté et me sourit. Je dois faire une tête sacrément drôle pour qu'elle me lance un sourire comme ça, d'un coup.

Je demande à Ezra de m'attendre dans ma chambre et je rejoins ma mère dans la cuisine .

- Tu l'as rencontré où, cette fille ? Elle a l'air gentille mais... et Betty ?

-Au bahut. Betty je … je ne l'aime pas maman .

-Ah ?

-Je suis amoureux d'Ezra, maman. Enfin, je m'en étais jamais rendu compte au début mais maintenant si . C'est juste elle .

-Et ça fait combien de temps que vous vous voyez ?

-Je sais pas trop.

Si je réponds longtemps, elle va m'en vouloir de ne pas lui avoir dit plus tôt. Si je réponds que c'est tout récent, elle va me reprocher d'aller trop vite. Alors j'opte pour hausser les épaules d'un air de dire que je n'en sais trop rien et que ça n'a aucune importance.

- Elle est très jolie en tout cas et elle m'a l'air gentille...

Je remercie ma mère en silence.

- Elle l'est

C'est une affirmation. Ezra est magnifique et gentille. Et plus encore. Elle a toutes les qualités du monde et je suis tellement soulagé que ça ce soit passé comme ça.

-Par contre, ça vous dit pas qu'on commande des pizzas ? Parce que les placards sont genre, vides.

Elle attrape juste son téléphone et cherche le numéro d'un livreur de pizza dans l'annuaire.

Je rejoins Ezra à l'étage dans ma chambre je lui adresse un sourire plein de fierté, qui veut dire
« Tu vois, ma mère n'est pas méchante, je te l'avais dit ».

Nos regards se croisent. On ne parle pas. On ne fait rien d'autre que se regarder. Je sais ce qu'elle pense, maintenant, tout de suite.

Je sais exactement ce qu'elle est en train de se dire et c'est peut-être aussi pour ça qu'on ne se parle pas, parce qu'on en a pas besoin.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant