58.Ezra♤

314 31 0

Malgré les sensations que j'ressentais , mon esprit lui n'étais pas encore près à franchir le cape.Allongés tous les deux sur mon lit, Adam laissait balader ses doigts le long de ventre, la tête posée contre ma nuque. Les yeux fermés je savourais son doux toucher. Ses doigts effleuraient ma peau, me donnant d'agréables frissons. Son souffle chaud s'écrasait contre le haut de mon cou. Mon nez niché contre sont corps, j'humais avec gourmandise son puissant parfum masculin.

Après ce qu'il s'était passé à l'extérieur et ma révélation chargées en émotions, tout ce qu'on avait réussi à faire c'était s'allonger dans mon lit et se tenir l'un contre l'autre comme si c'était la dernière fois qu'on pouvait le faire. Comme si on attendait la fin du monde, en s'enlaçant tendrement.

C'était une situation assez étrange mais à la fois réconfortante. Je ne pouvais pas nier que je préférais largement être dans ces bras que me retrouver seule dans ma chambre avec le poids de mes angoisses .

Au bout d'un moment je sentis ses mouvements ralentirent jusqu'à ce qu'ils cessent complètement. J'ouvris alors un œil dans sa direction en relevant légèrement la tête vers lui. Il avait les yeux fermés et dormait paisiblement à côté de moi. Un sourire s'empara de mes lèvres alors que je me rapprochais de lui.

Je restais là, un long moment, admirant l'ange qui dormait à mes côtés. Je voulais ancrer cette image de lui, paisible et vulnérable dans ma mémoire.

Son souffle chaud s'échappait par moment de sa bouche et son torse montait et descendait suivant le rythme de sa respiration régulière.

Il était si beau.

Je me levais lentement, ne voulant pas le réveiller.  Je relevais délicatement la couverture , je me plaçais à ses côtés et déposais la couverture sur son corps. Je m'y glissais à mon tour, désirant sa chaleur.

Je me blottis tout contre lui, nichant mon nez dans le creux que sa nuque . Je respirais son puissant parfum appréciant cette délicieuse odeur. Puis je fermais les yeux laissant le sommeil m'emporter à ses côtés.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant