52 Adam♤

373 28 5

Et j'écoute le silence, j'écoute la circulation des voitures...

-Pourquoi tu m'as regardé comme ça tout à l'heure ?

Voilà. Je l'ai dit. De toute façon, je ne serais pas parti sans avoir de réponse. C'est quand même ce pour quoi je suis venu, avoir des réponses.

Mais elle ne répond pas. Et elle ne va pas se mettre à jouer à ça avec moi parce que ça va m'énerver. Je veux bien qu'elle aille mal mais je voudrais aussi une toute petite réponse de rien du tout. Même trois mots. Et je le laisserais ensuite. Ça lui coûte rien, après tout.

-Répond-moi.

Elle m'ignore royalement. Ça m'énerve quand elle fait ça.

-Pourquoi tu m'as mal regardé cet après-midi, Ezra? Qu'est-ce que je t'ai fait ?

Elle pousse un long soupire agacé et retire ses écouteur avant de relever la tête vers moi. Ok. Je l'ai vexé. Je crois que je l'ai dérangé. Je n'aurais pas dû. J'ai compris. Je vais y aller. Je veux y aller. Je veux m'enfuir parce qu'elle a  vraiment l'air , vraiment, vraiment, vraiment en colère, cette fois. Pire. Furax. Plus que cet après-midi. Sauf que je suis figé sur place parce que ses yeux noir me transpercent et j'essaye de lire à travers eux mais c'est tout simplement impossible puisque la seule chose qui s'en dégage est la haine. Purement et simplement. La haine.

-Parce que t'avais pas le droit de faire ça.

Elle a décroché chacun de ces mots avec une lenteur insupportable pour que je les assimile bien.

Putain, mais est-ce qu'un jour, tu réussiras à être compréhensible, Ezra? Juste une fois dans ta vie ? C'est trop te demander d'expliquer tes idées, c'est ça ?

-Faire quoi ?

-M'embrasser.

Ah oui ? Depuis quand ? Depuis quand je n'ai pas le droit d'embrasser la personne que j'aime ?

Et puis d'ailleurs, pourquoi je ne pourrais pas ? Je l'embrasse si j'en ai envie. C'est mon choix. Si j'en ai décidé ainsi, personne ne m'en empêchera. Je fais ce que je veux, je suis grand.

-T'as pas le droit de m'embrasser. Tu peux pas faire ça. Tu ne peux pas joué avec les sentiments de Betty .

- Les sentiments de Betty ? je  demande étonné  Depuis quand tu t'en préoccupe  ?!

- Ne t'avise plus de recommencer .

- Écoute, si j'avais su que cela te mettrait dans cet état-là, je ne l'aurais pas fait. Mais j'en avait fortement envie... Et toi, t'as pas le droit de penser ça. T'as pas le droit de penser sans arrêt que tu mérites pas le bonheur. T'as pas le droit de penser sans cesse que personne veut t'aimer. Moi je suis là et tu refuses de le voir. Mais tu sais, toi, t'as pas le droit d'ignorer ça. T'as pas le droit de fermer les yeux sur le fait que quelqu'un t'aime. C'est pas juste. Tu peux pas passer ta vie renfermé sur toi-même avec l'idée que personne veut de toi !

Pourquoi tu te fais du mal, Ezra? Pourquoi tu t'obstines à faire comme si je n'existais pas à chaque fois que je viens te voir ? Elle est là, la vérité. T'es pas capable d'accepter et d'admettre que quelqu'un est là pour toi, que quelqu'un s'est attaché à ton âme et à ton sourire horriblement mignon.

A SUIVRE

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant