Chapitre 7

75 15 16

Que venait-il de faire là ? Il se sentait comme un soldat déserteur sur un chant de bataille. Il avait pris peur de devant des suppositions qu'il avait prit pour la réalité. Une triste réalité selon lui. Il sentait son esprit abandonné son corps pour créer une âme vagabonde dans les rues de la ville qui était bercé par la nuit. Il ne savait pas où il allait, comme il ne savait pas où allait son couple. Il pensait retrouver sa voiture tôt ou tard, mais il se souvint dans un triste moment de lucidité, qu'il avait pris le chemin opposé de l'endroit où il l'avait laissé. Ses jambes l'avaient seulement incitées à toujours marché, le forçant à repenser à la scène qui lui avait glacé le sang. De retour à sa voiture, Woosung prit place côté conducteur, sans pour autant mettre le contact. Il s'affaissa alors dans le siège, et sentit un goût amer dans le fond de sa gorge, qui formait de plus en plus une boule d'anxiété qui le suivait depuis qu'il cherchait Hayun. Il se traita de tous les noms de ne pas être entrée dans le bar tout à l'heure. Mais que ce se serait-il passé ? De la gêne, de la colère, une nouvelle discussion houleuse enfonçant encore plus leurs problèmes actuels ? Même en ayant fui il savait qu'il s'enfonçait. Il attrapa son téléphone pour envoyer à Matthew le seul mot, « Retrouvé », pour message, avant de jeter le cellulaire sur siège passagé juste à côté. Au fond de lui, il ne savait pas s'il l'avait retrouvé. C'était Hayun, il en était sûr, mais le regard qu'elle avait lancé à l'inconnu en face d'elle, était un regard qu'elle ne savait qu'adresser qu'à lui, son petit-ami, s'il pouvait encore se considérer ainsi. La fatigue, qui s'était mélangé au stress, à sa peur et à sa tristesse, monta sur le balcon de ses yeux pour perler en larme sur ses joues, et dont il n'arrivait plus à retenir dans son cœur. Il ne savait pas combien de temps il avait passé ainsi dans sa voiture, jusqu'à ce qu'il réalise que le soleil était désormais levé. Il se souvenait avoir déversé ses silencieux sentiments avant de commencer à somnoler dans le chagrin. C'était peut-être le week-end, mais il avait encore bien à faire pour son groupe. Bien qu'il n'eût pas le cœur à l'ouvrage, il préférait retourner chez lui pour reprendre ses quelques affaires, qu'il avait laissé plus tôt, et filer au studio pour ne pas rencontrer un doux visage qui l'avait rendu si triste.

Cependant ce visage se planta devant lui lorsqu'il rentra à son appartement. Elle lui servit un tendre sourire, dont elle seule en avait le secret, mais ce qu'il fuit du regard à l'instant même où il vit ses commissures s'étirer.

-Tu viens de rentrer ? Où étais-tu cette nuit, lui demanda-t-elle d'une petite voix inquiète.

Le cœur du jeune homme se serra en entendant cette voix qu'il n'avait pas entendu depuis des jours et qui lui semblait apaisante.

-Au studio, mentit-il en ne lui adressant aucun regard, pendant qui faisait mine de vérifier si tout était en ordre dans son étui à guitare.

Hayun le regardait faire et sentait que ce dernier se préparait pour vite partir d'ici.

-Euh... Woosung, commença-t-elle dans un début de bégaiement. Je vais à l'épicerie du coin pour faire quelques courses, tu as besoin de quelque chose en particulier où que tu aimerais que je te fasse pour manger ?

-Non, je vais repartir là. Je suis juste venu récupérer quelques affaires et prendre une douche. Je serais déjà partit quand tu reviendras, répondit-il sèchement.

Hayun avala sa salive suite au ton de ce dernier, et acquiesça silencieusement en prenant sur elle les étranges humeurs de son homme.

-Mais si tu n'as pas dormi, comment tu vas faire aujourd'hui, continua-t-elle pour garder une conversation qu'elle espérait avoir sans que cela ne tourne mal.

Woosung releva les yeux pour lui lancer un regard surpris. La jeune femme se dandinait sur elle-même pendant qu'elle ramenait son gilet vers elle tout en croisant les bras. Elle semblait avoir froid, et vu son visage un peu cerné, cette dernière avait vraisemblablement peu dormi et venait tout juste de se lever. Il lu dans son regard de l'inquiétude pour lui, alors que quand il l'avait vu cette nuit, elle paraissait l'avoir totalement oublié et être ailleurs avec l'inconnu.

Young Blood | THE ROSE - WoosungWhere stories live. Discover now