~72~

775 83 17





🌌 As Salam Aleykoum 🌌

( Abou en multimédia )

« La main dans leur culo, on fait le sale boulot 👊🏼 »





Moi : C'est possible d'être son donneur ?

Le docteur était surprit, il me regarde longtemps, il semblait réfléchir. Un silence avait régner pendant une longue minute. C'était un vieux petit de taille, un français.

Docteur : Mademoiselle Haddad refuse tout don d'organe, ce ne sera pas possible.

Moi : Mais elle a un fils elle doit rester avec lui et être derrière lui tout au long de sa vie ! Elle peut pas l'abandonner !

Docteur : Je suis navré mais je dois respecter la décision de mademoiselle Haddad.

Moi : D'accord, au revoir passez une bonne journée.

Docteur : Et je pense que ce petit sera tout aussi heureux avec vous, vous êtes quelqu'un de bien on le voit dans vos yeux.

Je le regarde longtemps, il me sourit, je suis quelqu'un de bien ? Je sais pas, non je le pense pas, il m'arriverait pas tout cela si j'étais quelqu'un de bien. Je lui souris quand même, même si je voulais pleurer.

Je tourne les talons, je ravale mes larmes et monte dans l'ascenseur. Chadi parlait dans sa langue, Chadi ... Fatiha a toujours aimé ce prénom, elle le trouvait simple et mignon, mais surtout original.

Je rentre chez moi, je parlais un peu avec Chadi même s'il ne comprenait rien. J'aimais bien.

Une fois rentrés, je pars le laver, c'était vraiment compliqué pour le coup. Je m'essuie, je lui change sa couche et le met dans son pyjama. Il me sourit et je lui fais un bisou.

Je t'aime déjà tellement toi.

Je pars lui faire son biberon, je me suis même pas poser ! J'étais fatiguer.

Je le termine, puis lui donne. Enfin je m'assois ! Nacer rentre, il vient me voir.

Nacer : Wesh fils de batard ?

Moi : La ferme toi.

Nacer : C'est bon il comprend pas.

Moi : Donne-lui son biberon j'vais me changer.

Nacer : Vas-y, donne moi ce gros gosse.

Je lui donne, je pars me laver, je me met en pyjama puis je reviens. Nacer lui faisait son rot.

Nacer : Vas-y lâche-ton chakra gros.

Moi : T'as cru t'avais Naruto dans tes bras ou quoi ?

Nacer : Libère le rot qui est en toi Chadi.

Moi : C'est là il vomit.

Il se retourne vers moi puis me le tend, je rigole et le prend. Chadi fait son rot, je pars chercher quelques jouets dans le sac, je le pose sur moi et lui donne.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant