~70~

848 74 41





🌌 As Salam Aleykoum 🌌

( Sira en multimédia )


« Chez nous, on écoute l'imam, pas le bout-mara 🧙🏿‍♂️ »




Esraa : Bah il m'a dit quand j'aurais réglé les soucis avec Volkov V il me mariera.

Moi : Nan !?

Esraa en souriant : Si !

Moi : Tu vas être ma belle sœur !

Esraa : Oui !

Moi : Oh j'suis trop contente !

Esraa : Il m'a dit qu'il me trouvait magnifique, autant à l'intérieur et à l'extérieur, que j'étais drôle, mignonne.

Moi : Il a raison.

Esraa : Il m'a dit que dès qu'il m'a vu pour la première fois il m'a trouvé particulière.

Moi : Rohhhhh, j'ai envie de crier !

Esraa : Crie pas wesh, il était trop mignon mais moi j'faisais trop la meuf. Même si j'voulais fondre.

Moi : C'est trop mignon wesh, pourquoi vous étiez neutre alors tout à l'heure en nous cherchant ?

Esraa : Il m'a dit : « Sourit pas ils vont deviné. »

Moi : Vas-y lui.

On s'est endormi, le lendemain j'vais vous passez jusqu'au soir à l'aéroport, franchement Los Angeles ? À faire dans sa vie !

On enregistre nos bagages, on fait la procédure vous connaissez ! Et on se dirige vers l'avion.
Retour en France !

En plus Nacer m'a dit qu'on ira directement voir Bogotá par rapport à la prise d'otage à Sydney. Une fois dans l'avion, les stewart passent plusieurs fois pour surveiller les passagers.

J'étais à côté de Younes et de Naïm, Naïm à côté du hublot et Younes vers le couloir. Esraa était à côté de Nacer devant nous.

Esraa : J'aime pas ma place.

Nacer : Tu vas quand même rester là.

Esraa : Tshiiiip.

Je m'endors, je vous épargne le vol quand on arrive enfin en France, c'est à dire le matin.


Charles de Gaules, Paris, France 🇫🇷.

On part de l'aéroport avec nos valises, Nacer nous a dit que c'était Mounir, le mec qu'on a vu à Nador qui allait nous chercher. Quand on parle du loup, il arrive avec une grosse voiture, on monte tous dedans.

Mounir : Putain vous êtes devenu des renois, sauf Naïm.

Naïm : Sale bâtard fais genre nan ?

Nacer : Les algériens vous êtes tous blancs aussi.

Naïm : Mon oncle il est plus matte que toi Nacer.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant