~69~

885 86 69






As Salam Aleykoum

( Emilio en multimédia 🇨🇴)

« J'passais les portes du placard, maintenant j'ouvre les portes 🔑 »





Le lendemain, 09h32.


Je me réveille, Esraa était sur son téléphone, elle regardait les snaps que Nacer avait fait sur son téléphone.

Moi : T'es en love ou quoi ?

Elle sursaute et me frappe par réflexe, jamais calme cette fille.

Esraa : Billay tu m'as fais peur ! Depuis quand t'es réveillée ?

Moi : À l'instant.

Esraa : Tu pues d'la gueule.

Moi : Toi aussi.

Esraa : Non moi je sens la victoire nuance.

Moi : Ta victoire puante là.

On part dans la salle de bain se brosser les dents, on met nos maillots de bains en dessous et on s'habillent. On part devant la chambre des trois bouffons. On toque et Nacer nous ouvrent. On rentre, Naïm était torse nu dans son lit.

Naïm : J'me disais j'avais besoin de quelqu'une en particulier là.

Younes : Tu parles de qui ?

Naïm : Ma femme.

Moi : C'est moi !

Je lui fais un câlin, je m'assois sur son lit, on sort pour qu'ils se changent, ils étaient tous dans leur couette sauf Nacer qui avait seulement un short.

Esraa : Imagine ils font des plan à 3.

J'écarquille les yeux, imaginez ? Ah non putain c'est horrible.

Moi : Arrête !

Esraa : Genre t'as Naïm il suce Nacer, après il enchaîne avec Younes et tout. Bruh.

Moi : J'vais les imaginer autrement maintenant, et c'est dégueulasse y a mon frère dedans !

Esraa en rigolant : J'avoue, BON SORTEZ LÀ.

Nacer : Ta gueule ! Bouffonne va.

Esraa : Tship il croit il parle à sa copine lui ?

Moi : Bah ouais logique.

Nacer : Safa je t'ai entendu.

Moi : Ouais et ?

Nacer : Attend toi.

On les attendait, j'étais en train de stresser dans mon coin, Esraa se foutait de ma gueule en m'imitant. Nacer sort d'un coup et me jette une tongue rempli de sable.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant