Chapitre XX - Nuance Pourpre

53 10 3

Alors que nous pénétrons dans les souterrains de la Nuance Noire, je décide de confronter Clément.

– Clément, pourquoi as-tu refusé de devenir Roi ?

Aux visages surpris des autres Noirs, je comprends que tous ne sont pas au courant.

– Pourrait-on... parler de tout ceci dans mes appartements, Améthyste ?

J'acquiesce et le suis en silence jusque dans ceux-ci. Je m'attendais à quelque chose de plus spacieux, mais il s'agit du même genre de chambre dans laquelle les rebelles m'ont installée. Clément s'assoit sur le lit et je me laisse glisser sur la chaise en face, près d'un petit secrétaire en bois.

– Comment es-tu au courant ?

– C'est Alban qui me l'a dit.

– Ah, mon neveu... Il a hérité de la maladresse de ma sœur.

– Il pensait que j'étais au courant, mais... ni Père ni Mère ne m'en ont jamais parlé. D'ailleurs, quand j'ai tenté d'aborder le sujet avec elle, elle a tout bonnement esquivé.

Le prêtre soupire. Dans un élan rompu de fatigue, il se redresse et trempe ses mains dans le bol en céramique posé sur le secrétaire, puis débarbouille sa figure pleine de suie.

– Cela ne m'étonne pas d'Orchidia ni d'Alzarin. C'est un épisode douloureux pour nous tous.

– Mais pourquoi avoir fait cela ? Tu étais... Déjà membre de la Nuance Noire ?

– Non, bien sûr que non. À l'époque le mouvement n'existait pas. Ce n'est pas pour cela que j'ai fait ce choix.

– Alors pourquoi ? Pour entrer dans les Ordres ?

Il soupire de nouveau avant de s'essuyer le visage avec une serviette. Puis, il se rassoit sur le lit, me faisant face.

– J'aimais quelqu'un d'autre. Je ne pouvais pas épouser la Reine et risquer de perdre cette personne.

– Je ne comprends pas... Si tu aimais une autre Rouge, pourquoi as-tu rejoint la Nuance Orange ?

– La personne que j'aimais n'était pas Rouge. Elle était Jaune.

J'ouvre la bouche pour répliquer, mais je suis si estomaquée par cette révélation inattendue que rien n'en sort. Le prêtre en profite pour couper court à la conversation.

– Viens, il faut que nous retrouvions tout le monde en salle du conseil, à présent. Nous devons raconter en détail aux autres Noirs tout ce qui s'est passé là-bas, c'est la règle ici.

* * *

Lorsque nous arrivons dans la pièce, de nombreux rebelles sont tassés à l'intérieur, visiblement agités. Safri et Jade sont installées à leurs places, et lorsque Clément pénètre dans la salle, la confusion ambiante se calme. Tous nous dévisagent et je réalise que je dois être dans un état déplorable, avec mes guenilles carbonisées et la suie qui recouvre mon visage et mes cheveux. Je porte la paume à ma joue, où le sang de ma blessure a séché. Clément s'avance, fendant la foule, et m'entraîne dans son sillage.

– Mes amis, veuillez vous asseoir ! Lance-t-il à la volée en arrivant près de l'estrade où sont installées Safri et Jade. Je vais tout vous expliquer, ne vous inquiétez pas !

Il me fait signe de monter avec lui, mais au même moment une main attrape mon bras.

– Amy, est-ce que ça va ? Tu es blessée ?

Chromatopia #wattys2019 [TERMINE]Where stories live. Discover now