(one.)

129 32 76
                                                  

   trois chambres, une cuisine, un salon, et une salle de bains. voilà comment était constitué ledit appartement, qui allait servir de lieux d'expérience.
outre les caméras placées de façon peu discrètes dans le coin de chaque pièce, et les micros dissimulés un peu partout, c'était un appartement assez convivial. le papier peint de couleur pastel variait dans chaque pièce, les lits semblaient douillets et les appareils électroménagers fonctionnaient correctement. de plus, de nombreux livres et jeux avaient été laissés à libre disposition, pour parer les sujets de l'expérience contre l'ennui.

  tout, de la nourriture aux vêtements, leur était fourni. les règles étaient plutôt simples : prendre une pillule tous les matins sans faute, et agir de manière civilisée avec les autres participants.

   un jeu d'enfant, avait pensé felix lorsque des hommes en blouse blanche les avaient débriefés. et puis, ce n'était pas comme s'ils ne se connaissaient pas. en effet, à force de rester pendant des mois dans un hôpital, on commence à connaître les autres patients. l'australien avait déjà sympathisé avec les sept autres sujets, et ce, bien avant que le docteur kim ne fasse allusion à une quelconque expérience. cela leur faciliterait donc la tâche de vivre en communauté : ils étaient tous amis, après tout.

   felix avait signé les papiers sans trop faire attention aux détails ; de toute façon, il s'en fichait. le blond était plutôt de nature enthousiaste, mais à force de voir son espérance de vie diminuer à cause de sa maladie orpheline et dégénérative, sa joie avait commencé à s'essouffler. l'australien savait qu'il en était de même pour ses sept camarades.

   il n'avait même pas vérifié pourquoi l'expérience ne semblait pas avoir été approuvée par le gouvernement, à la vue des papiers qu'il avait dû signer, et ne s'était pas interrogé sur les effets de cette fameuse pillule, qu'il devait prendre tous les jours. mais si elle pouvait le guérir un jour, ou même apaiser la douleur d'autres infortunés dans sa situation, alors cela lui suffisait amplement.

   vêtus seulement d'un tee-shirt blanc et d'un pantalon noir, sans aucun effet personnel, les huit sujets furent emmenés vers l'endroit qui allait leur servir de logis, pendant un mois.
un mois.
cela ne semblait pas insurmontable, même s'il était précisé que l'expérience pourrait éventuellement se prolonger.

   un à un, ils entrèrent dans l'appartement. felix s'assit confortablement sur le canapé vert pomme, en observant ses amis : tous semblaient décontractés, et même plutôt heureux d'être là.

   "ça nous change de l'hôpital." remarqua le plus jeune, jeongin, avec un sourire. cette phrase provoqua quelques rires au sein de la pièce, ce qui détendit l'atmosphère déjà tranquille.

   le meilleur ami de l'australien, jisung, disparut quelques secondes dans la cuisine, et sa tête ne tarda pas à ressortir par l'encadrement de la porte. "c'est nul, y'a même pas de frigo ! et rien dans les placards, même pas de chips..." une moue boudeuse apparut sur son visage juvénile. "y'a juste de l'eau."

   "c'est sûrement pour pas qu'on grignote entre les repas." dit le plus âgé, chan, en haussant les épaules. un sourire ne tarda pas à se dessiner sur les lèvres du blond, laissant apparaître ses fossettes. "ça t'évitera de passer tes journées à manger, jisung."

   celui-ci lui tira la langue, et retourna s'asseoir dans le salon, avec les autres.
à ce moment là, minho posa un jeu de cartes sur la table. "on n'a qu'à jouer, vu que l'expérience ne débute que demain matin, et qu'on a la soirée à tuer."

   tous acquiescèrent, et minho commença à mélanger les cartes. "tout de même, on risque de s'ennuyer, un mois ici."

   "tu crois ?" demanda hyunjin, qui s'était déjà habitué à son nouvel environnement, assis dans une position plus que confortable sur un fauteuil bleu clair, un coussin moelleux coincé entre ses bras et son menton. "moi, je pense que ça va être cool. je veux dire, on n'a rien à faire à part prendre une petite pillule par jour. et on est même logés et nourris."

   "je suis pas convaincu." dit le plus petit de taille, changbin, en arborant une moue pensive, tandis que minho commençait à distribuer les cartes.

   hyunjin rit légèrement. "si t'es pas convaincu, pourquoi t'as signé ?"

   "ma famille me l'a demandé. je suppose qu'une bouche inutile à nourrir, ce n'était pas très bénéfique pour eux."

   un silence s'installa soudain dans la pièce, durant lequel chacun se perdit dans ses pensées. la plupart des participants avaient eu ce ressenti ; celui d'être un poids, d'être inutile.

   "de toute façon, c'est pour le mieux." intervint seungmin, qui n'avait pas dit un mot depuis le début, avec un sourire rassurant. "je suis sûr qu'on sera bien plus heureux ici que dehors. au moins, là, on sert à quelque chose."

  cette remarque réussit à faire sourire changbin, et les sujets de l'expérience ne tardèrent pas à changer de sujet, en commençant leur jeu de carte.

────────

   woojin regardait ses anciens patients dîner tranquillement. cela ne faisait que quelques heures que l'expérience avait commencé, et il était déjà plus que nerveux. quelque chose concernant les hommes chargés de mener à bien l'expérience lui semblait étrange. de plus, il n'avait aucun mot à dire sur les procédures à suivre, ce qui le rassurait encore moins.
les doigts du jeune médecin pianotaient distraitement sur la table, alors que ses yeux scannaient attentivement l'écran devant lui, qui rediffusait en direct ce qu'il se passait.

   il soupira, et ferma les yeux quelques instants.
tout se passerait bien, il n'avait pas besoin de s'inquiéter.

SIDE EFFECTS | stray kids.Where stories live. Discover now