~64~

1.2K 112 45









As Salam Aleykoum




( Amanda en multimédia )




« Ce soir encore des morts, 7.62 ça fait mal au ventre 😖 »








Nacer : Pourquoi t'as peur ? Tu risques rien.

Il lâche le prisonnier et il tombe par terre. Je lève les yeux vers Nacer, c'était à ça que je devais me préparer à partir de maintenant ..?

Nacer en arabe : Vous pouvez prendre son cadavre.

Il y a des hommes qui arrivent et qui prennent son corps. Je veux pas faire ça moi ! Contre qui que ce soit, jamais ! Je me retourne, paniquée, vers Naïm. Il me regardait normalement.

Moi : Tu fais ça toi aussi ?

Naïm : ... Ouais.

Moi : ...

Nacer : Safa c'est pour ta protection.

Moi : J'veux pas tuer, j'suis personne pour retirer la vie à quelqu'un.

Younes : La ferme. Tu tueras, si c'est ta seule option.

Je me retourne vers Younes, d'où il me dit la ferme ce mioche ? Nacer me prend la main, on nous ramène dans une autre salle. J'pense que ce sera là que j'apprendrai à me battre.

Nacer : Safa, oublie pas les parties sensible du corps.

Il vient vers moi, se prépare et commence à me mettre un coup. Je pose ma main sur ma joue, il tire ma main.

Nacer : T'es censée me frapper ! Fallait esquiver.

Moi : Mais tu m'as fais mal !

Nacer : Pff, tu soules.

Il continuait, je l'ai frappé à la mâchoire en lâchant bien ma force, il se met à sourire. Ensuite, Nacer part, c'était les hommes du palais qui viennent vers moi avec un truc pour se protéger.

L'homme me parle en arabe, j'comprenais 2/3 mots, Naïm vient à côté et m'explique.

Naïm : Tu vas t'entraîner à les frapper c'est juste ça, et tu dois être de plus en plus rapide.

Moi : Ahhhh, merci traducteur.

Naïm : T'inquiète Esraa aussi va s'entraîner, Esraa !

Esraa : Eh non Seigneur je quitte cet endr-, toi là, lâche moi !

Naïm : J'arrive.

Le mec attendait, je commence à frapper, il se met à rigoler comme pour se foutre de ma gueule, ce qui m'a énervé. Je frappais de plus en plus vite et de plus en plus fort, jusqu'à que je sois essoufflée.

Naïm : Eh ! Continue.

Moi : J'vais canner.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant