Tu vas te casser d'ici

86 11 79

Le chapitre est court mais maintenant qu'on a basculé dans une autre partie de l'histoire je vais faire des chapitres plus courts ^^ comme ça je pourrais publier plus régulièrement !
J'espère que Ça va vous plaire :3


Jamais je ne m'étais senti plus éloigné de ma famille, que lorsque je me situais juste à côté.

Jeudi 11 Mai
13h45
Pdv Externe

Les deux jeunes frères étaient toujours ensembles, à peu près depuis deux heures. Ils avaient beaucoup parlé, pleuré, rigolé. Ils s'étaient racontés énormément de choses. Tout ce qu'ils avaient sur le coeur à vrai dire. Leur sentiments, leur rancunes, toutes les périodes difficiles qu'ils avaient vécu sans leur famille.

Mais il y avait aussi des périodes de silence. Lorsque c'était autour du coeur de parler. Lorsque la parole ne suffisaient pas pour exprimer les sentiments. Des longs silences apaisants au court desquels ils avaient essayé de réaliser l'étrange mais merveilleux événement dont ils avaient été les heureux concernés.

Astre n'aurait pas cru trouver le bonheur de l'amitié en entrant dans ce collège et encore moins celui de la famille. La vie lui avait rendu le double de ce qu'il attendait.
C'était tellement insensé qu'il en venait presque à oublier le monde extérieur. Et il ne pouvait pas s'empêcher de pleurer. Il hoquetait fréquemment en penchant légèrement sa tête sur le côté. Ça faisait du bien de pleurer pour quelques chose de beau et bien réel, pour une fois...

Les deux enfants étaient restés assis là, par terre, dans les toilettes, à parler pendant des heures. Tout le monde devait les chercher mais ils n'avaient pas vraiment envie de penser à ça. C'est vrai... Ils avaient encore tant de choses à se dire. L'impression qu'une vie entière ne suffirait pas pour tout raconter.

Ciel s'était plusieurs fois traité lui même d'abruti. Disant qu'il avait été idiot de ne rien voir, de réagir si méchamment et avec si peu de tact. Astre ne l'avait pas contredit. Parce que c'était vrai, Ciel était un abrutis n'est ce pas ? Il avait été méchant et égoïste. Violent et idiot.

Cependant un sentiment trop connu par Astre commença à prendre le dessus sur toutes ces émotions.

La peur.

Qu'allait-il advenir maintenant ? Comment les choses allaient-elles se déroulées ? Qu'est-ce que son avenir lui réservait ? Des milliers de questions ne tardèrent pas à venir éclorent dans sa tête et le jeune garçon sentit la peur lui submerger l'intérieur.

Il baissa la tête honteux et perdu.

- Viens, je vais te ramener dans ma chambre. Dit Ciel, simplement.

C'était la première parole concrète qu'il prononçait depuis le début.

Astre le regarda étonné et dit timidement :

- Heu... On devrait peut être retourner dans nos section... Non ?

Ciel fronça les sourcils et lui lança un regard de reproche.

- Quoi ?? Tu veux déjà me quitter ???

Astre ouvrit des yeux ronds de surprise puis souria :

- Non Ciel, biensure que non.

- Bon alors tu viens avec moi !!

L'aîné se leva et forca le cadet à faire de même.

On hell of a twinLisez cette histoire GRATUITEMENT !