Chapitre 34

Depuis le début

-Que fait il? S'écrierent un elfe et un vampire en chœur.

-Il la revendique. La marque d'âme sœur est si puissante qu'elle renforce le lien entre les deux liés. Ils peuvent ainsi parler par télépathie et la Luna fait ainsi partie de la meute. Un fil invisible aux non lycantropes la relie désormais à l'alpha et à chacun de nous. Le lien de meute puise dans les ressources de chacun de ses membres. Ce lien permet, dans des cas extrêmes comme ici, de faire fusionner les esprits un court instant et de puiser dans la vie de chacun.

-Comme... Un partage d'énergie vitale ? Demanda un elfe, incertain des mots à employer.

-Pour faire simple oui. Confirma Alex. Le lien d'Esmeria puisera surtout dans l'amour qui la relie à Kyle mais aussi dans chacun d'entre nous. C'est comme si chacun d'entre nous lui donnait une partie très minime voire microscopique de notre âme, nous reliant à elle.
Le loup Alpha peut parler par télépathie aux membres de sa meute, mais les autres ne peuvent lui répondre que par des images. Seuls les âmes sœurs peuvent communiquer avec des mots par pensées. Si le partage marche, elle sera relié à chacun d'entre nous et elle pourra nous parler à chacun comme on pourra lui répondre à elle. Un partage d'âme ne peut se faire qu'une seule fois dans la vie des donneurs. La partie donnée bien que minime, ne fait plus partie de nous. Elle nous affaiblit à un point non comparable à avant le don, mais si un deuxième partage est fait, la quantité donnée sera beaucoup plus grande car déjà faite et le loup donneur en meurt. La Déesse a conçu les loups pour un seul partage contrôlé. Le deuxième, incontrôlable, mène à une mort certaine. Quelques meutes se sont éteintes ainsi. Le partage est fait surtout par des âmes sœurs, car leur lien est si fort qu'il oblige l'un de deux à faire ce partage pour survivre, malgré le fait qu'il tuera forcément tout le monde avec lui pour laisser la vie à son lié qui mourra quand même lui aussi puisque sa moitié mourra pour la sauver.

-C'est complètement idiot ! S'offusqua un vampire. Il faut de retenir de le faire alors !

-On ne peut pas s'empêcher de le faire. C'est un instinct animal qui prend le dessus à ce moment là, prenant le contrôle du corps et faisant ce qu'il a à faire. Expliqua Alex.

Quant il eut fini ses expliquations, il se retourna vers moi pour s'excuser d'en avoir dit autant, mais je n'eut pas le temps de lui dire quoi que ce soit puisque je sombrais moi aussi dans les ténèbres à mon tour.

J'espérais juste que Esmeria était encore suffisamment forte, c'est à dire son lien avec moi encore assez présent, pour que le partage ai fonctionné...

Pdv Esmeria :

Mes yeux étaient obstinément fermés, mais je pouvais entendre et sentir ce qu'il se passait autour de moi. J'avais senti les vampires et les elfes arriver quand j'avais senti mon lien avec leur roi respectifs luire de plus en plus. J'entendais les gens parler pour les trois rois, signe que ma faiblesse leur avait fait défaut, leur avait infligé mes blessures.

La culpabilité me rongea. Je voulais ouvrir les yeux, leur demander pardon et leur dire que tout était de ma faute. Si je n'avais pas concentré mon attention sur autre chose que sur l'adversaire qui se tenait devant moi ou même si je ne m'étais pas laissé faire et avait utilisé mes capacités de vampire, on n'en serait pas là. Personne ne serait dans un état critique. Personne ne serait au portes de la porte, encore moins moi.

Mais c'était ce fichu instinct à ne rien révéler pour l'instant qui avait pris le dessus et réalisé cette issue catastrophique. Il n'avait toujours pas jugé le moment opportun pour révéler toutes mes capacités insoupçonnées de tous les autres sauf un elfe.

Alors que j'essayais d'ouvrir mes yeux avec force, je sentis une morsure au cou. Je hurlais mentalement de douleur, car je savais que dans la réalité, personne ne m'avait entendue et que je n'avais pas bougé d'un millimètre.

L'élue, l'hybride des Trois Grandes Races. Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant