🌝 30

512 44 2

Kayden;

Je me suis réveillé le lendemain soir vers 18 heures. J'avais dormi toute la journée, comme le faisaient les gens lors de la réunion du Conseil.

Un sentiment de crainte régnait autour de moi. J'avais peur pour une raison quelconque. Même si je savais que mon procès n'était pas jusqu'à demain, j'avais encore l'impression qu'aujourd'hui il se passerait bien

Je me suis levé pour me préparer pour la soirée, le cœur battant à demi battu.

À l'approche de 20 heures, je suis devenu très inquiet. Quelque chose n'allait vraiment pas.

J'ai été assommé de mes pensées par un coup fort à la porte.

"Entrez" ai-je crié.

La porte s'ouvrit et je sifflai quand je vis qui c'était.

"Seigneur Kayden ..." commença la femme de chambre mais je l'ai coupé

"Pas de femme de ménage, tu ne peux pas venir dans ma chambre après la réunion du Conseil."

"Ce n'est pas ça, mon Seigneur" dit-elle sonnant blessée.

"Alors qu'est-ce que c'est?" Ai-je demandé en levant un sourcil.

"Le nouveau président du conseil a ordonné que nous envoyions une lettre à nos maîtres assignés", a-t-elle déclaré.

J'ai froncé les sourcils.

Darrien avait envoyé un message à tout le monde? Qu'est-ce qui aurait pu être si important qu'il ne pouvait pas attendre jusqu'à la réunion, qui se déroulait dans quelques minutes.

"La voici, mon Seigneur" dit-elle en me tendant une feuille de papier pliée, la tête inclinée par respect.

"Merci, tu peux partir" dis-je en prenant le papier de sa main tendue.

Je me détournai d'elle alors qu'elle sortait, mes yeux rivés sur le papier plié dans ma main,

je l'ouvris.

Et je l'ai lu.

Je ne pouvais pas croire ce que je lisais.

Putain, à quoi pensait Darrien?

-----------------------------

En entrant dans la salle du Conseil, tous les yeux se posèrent sur moi.

J'étais le but de la réunion de ce soir après tout.

Je m'étais assis et regardais Darrien, accompagné d'un énorme garde, pénétrer dans la pièce.

Il se tenait sur le podium au milieu de la pièce et je fronçais les sourcils.

Il avait l'air incertain et semblait avoir une bataille intérieure en lui

"Je suppose que vous avez reçu mes lettres?" Il demanda la chambre qui s'était soudainement tue. Et l'expression de Darrien était complètement passée à la domination et au pouvoir

"Y a-t-il quelqu'un dans cette salle qui dit ne pas avoir reçu de lettre de mon bureau?"

Silence.

"Je prendrai ça comme un non, alors"

Silence encore

Que diable se passe ici. Il sembla soudain que tout le Conseil était passé d'hommes bavards et curieux à des poupées de jeu souples et soumises.

"L'ordre du jour est le procès et le procès de Lord Kayden de Vinnona "a-t-il annoncé

"Comme je l'ai mentionné dans la lettre, j'estime qu'il s'agit d'une question urgente et qu'il convient d'y remédier immédiatement. C'est pourquoi je l'ai déplacée aujourd'hui."

My Master ✅Lisez cette histoire GRATUITEMENT !