18. Regret?

740 101 21

PETIT CHAPITRE

PDV Jimin.

- J'en peux plus. soupire TaeHi, une de mes clientes, qui pose sa tête sur mon torse.

- Au moins tu as gagné en endurance.

Elle rigole de ma remarque mais se fait rapidement stoppé par mon téléphone qui vibre.
Je regarde l'écran et voit que c'est Heejeong qui est entrain de m'appeler.
Je décroche et met le haut parleur.

- Allô? je réponds.

- Ça va?

- Bien sûr. Pourquoi tu m'appelles à cette heure là? je tente de lui faire remarquer qu'elle me gêne.

- Ça fait 2 jours qu'on ne s'est pas appelé, je voulais simplement prendre de tes nouvelles.

- J'ai été très occupé ces derniers jours.

TaeHi se place au dessus de moi et pose ses lèvres sur mes abdos. Quelle garce celle là.

- Oui j'imagine, j'espère que tu trouves du temps pour te reposer. répond Heejeong.

- J'essaye d'en trouver en tout cas.

- Depuis l'autre soir je me sens un peu bizarre. elle finit par dire.

- Pourquoi?

- Je sais pas... J'ai vraiment aimé passer du temps avec toi mais...

TaeHi vient poser ses lèvres au creux de ma nuque. Il faut vraiment qu'elle arrête de me chauffer, je risque de raccrocher d'une minute à l'autre.

- Tu regrettes? je continue tout de même.

- Tu ne trouves pas que c'est assez précipité?

- Tant qu'on était bien, que se soit précipité ou pas, qu'est ce que ça change?

Un blanc s'installe rapidement.

Qu'est ce que j'ai dis de mal...

- Ça me frustre... elle dit d'une petite voix.

- Te prends pas la tête avec ça.

- Tu comprends pas...

- Si je comprends très bien où tu veux en venir mais j'y peux rien, ce qui est fait est fait.

Elle peut seulement espérer que je ne l'a lâche pas.

- Bref... je soupire, exaspéré. Je suis libre demain soir pour le diner avec ton amie.

- T'en a vraiment envie? Je n'aimerais pas t'obliger à la rencontrer.

- T'en fais pas.

- Bien alors je t'enverrai l'adresse tout à l'heure.

- Ok, hum... Je dois te laisser, je suis occupé.

- Ah excuses moi. je perçois de la tristesse dans sa voix...

- Salut.

- Je t...

Je raccroche sans vraiment attendre sa réponse.
Elle va me trouver bizarre à force d'agir de cette manière, mais je dois à tout prix m'éloigner d'elle.

- Je ne suis visiblement pas la seule à avoir succombé au charme du grand Park Jimin. se moque TaeHi.

- Et oui...

Elle pose ses lèvres sur les miennes et me caresse les cheveux.

- Vu l'heure, tu devrais rentrer. Ton mari va commencer à se douter de quelque chose, c'est pas cool.

- Il peut aller se faire voir celui là, je suis très bien avec toi. Et puis, si j'ai bien compris ton appel, tu es bien en couple aussi donc tu n'es pas très bien placé.

- Couple? Je connais pas ce mot.

- Pourtant c'est bien vrai.

- Mon travail ne me le permet pas. C'est juste mon passe temps.

- La pauvre. elle rit.

La porte de ma chambre s'ouvre doucement, je remarque Tae entrer dans la pièce.

- Désolé du dérangement, Jimin faut qu'on parle.

- Ça peut pas attendre?

- Non. Dépêches toi, je t'attends en bas. il ferme la porte derrière lui.

- Je vais y aller. TaeHi se décide à partir.

Il faut toujours qu'il bousille mes plans celui là.

- J'allais oublier. elle me donne une enveloppe qu'elle prend de son sac.

Je commence à compter.

- 50 000, 100 000, 150 000, 200 000, 250 000 et... 260 000 won. J'ai mon compte.

Nous nous habillons rapidement et je l'accompagne à la porte d'entrée.

- Envoies moi un message quand tu rentres.

Elle acquiesce et m'embrasse une dernière fois avant de partir.

- Bon qu'est ce que tu veux? Je rejoins mon ami.

- J'ai reçu un appel du patron.

- Et? je m'installe à coté de lui.

-T'as raté tes rendez-vous?

- Ouais pourquoi?

- T'es sérieux? Tu sais que t'es passé à coté d'un paquet d'argent?

- C'est pas ce qui me manque à vrai dire.

- Il est furieux à l'heure qu'il est, tu veux te faire virer ou quoi?

- Écoutes, je suis fatigué d'accord? J'ai passé seulement 2 jours ici, il n'y a pas de quoi s'affoler, je fais du domicile. La preuve. je lui montre l'argent que je viens de gagner.

Il soupire et s'adosse davantage sur le dossier du canapé.

- Arrêtes de te mêler de mes affaires. je m'énerve, prenant une clope en main et l'allumant.

- Tu fais n'importe quoi. Non seulement tu perdras ton travail mais tu perdras aussi HeeJeong.

- Tu peux arrêter de me parler d'elle? Si tu l'aimes tant que ça, je te l'a passe sans soucis.

- Et bien tu sais quoi? Je meurs d'envie qu'elle sache toute la vérité, peut être que tu te rendras compte de ta bêtise.

- Tu parles d'un meilleur pote...

_______________

❤️Voilà pour vous❤️

Escort Boy | p.jmLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant