| 60 |

1.4K 119 96










As Salam Aleykoum






( Attilla en multimédia )

( Bon courage à ceux qui passent le bac 🤣❤️ )




« J't'entend plus battre, moi ça me va 👍🏼 »








N O R D I N E







Elle gémissait comme une chienne, j'ai du mettre ma main devant sa bouche pour qu'elle la ferme. Son cul claquait sur ma bite, ça va elle est bonne. J'baisais la psy.

Après notre sport, elle se rhabille, elle me sourit.

Psy' : À ce soir Nordine ...

Moi : J'ai hâte.

Elle part, je range ma bite dans mon caleçon. Les infirmières allaient venir me donner mon médicament, j'étais dans un hôpital psychiatrique, j'sais même pas ce que je fous là je suis même pas fou.

Jasmine, la copine de Kenza doit arriver bientôt, elle s'occupe de moi et j'sais même pas pourquoi elle fait tout ça.

Ma seule activité ici c'est de baiser la psy.

Y a une infirmière trop douce, métisse caramélisée, gros cul, gros seins, taille fine. J'ai trop envie d'elle putain, elle me provoque avec ses décolletés.

Y a justement cette douceur qui vient me chercher, Jasmine était arrivée.

Infirmière : Y a ta copine qui est venue.

Moi ( rire ) : C'est pas ma copine.

Infirmière : Pourquoi elle vient alors ?

Elle se met à sourire, j'hausse les épaules. Elle retire la chaîne à mon pied et me prend le bras contre elle. Mon bras est contre ses seins. J'aimerais être un bras des fois.

On marche jusqu'à la pièce, arrivés devant la porte, l'infirmière me lâche et part. Tu pars comme ça ? Elle veut que j'la baise et bah j'vais le faire.

Je rentre dans la pièce, Jasmine me fixait, je la regarde vite fait et m'assoit devant elle.

Jasmine : Ça va ?

Moi : Ouais.

Jasmine : ...

Elle croit je vais lui demander si elle va bien ? J'en ai rien à foutre.

Jasmine : Tu perds pas la tête ici ?

Moi : Nan c'est pas si mal.

Jasmine : Tant mieux, dehors y a rien de spécial.

Moi : Hum.

Y a eu un silence, c'était gênant mais j'avais rien à dire. Plusieurs minutes après, elle se dirige vers la porte, ma belle infirmière caramélisée arrive. Elle laisse Jasmine sortir, me prend par le bras et on sort.

Safa | Tenir sa promesse ...Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant