32.Ezra♤

462 40 0

- Tu m'aimes ? Répond à ma question.

Il se mordit la lèvre inférieure avant de me sourire légèrement. Je ne lui rendis rien. J'étais plutôt énervée que attendris.Il a préféré ce bourré la gueule entouré de ces gens qui me juge sans cesse. Qui me méprise .  J'en ai marre d'être pris en pitié tout le temps, vraiment.

Alors je me retourne et décide de partir lâchement sans rien dire, sans me retourner. Simplement parce que ce que je ne voulais pas lui parler dans cet état.Simplement parce que je me suis aussi attaché à lui mais je ne le veux pas. Simplement parce que j'essaye de me voiler la face sur le fait qu'il n'est pas important. Simplement parce que je tiens à lui. 

Sinon pourquoi je serai aussi tard dehors .Pourquoi je l'aurai attendu ? Parce que oui, c'est ça que j'attendais, juste lui. J'ai besoin de sa présence, ça paraît tellement bizarre mais c'est le cas. Les seuls moments où je peux oublier c'est avec lui. Alors je ne veux pas voir comment j'ai besoin de lui parce que je veux continuer seule, je ne veux pas m'aventurer dans un domaine que je ne connais pas. Je ne veux pas lui apporter des problèmes.Je ne veux pas qu'il découvre mes secrets.

Je ne veux pas. Et pourtant je tourne les talons cinq seconde après  pour le rejoindre, parce que j'ai besoin de ça.

J'ai besoin de sentir que quelqu'un est près de moi. J'ai besoin de me dire qu'il sera là pour me rattraper. Alors je marche non , je cours.

Je le rattrape, je me dis qu'il est encore dans cette rue. Des larmes coulent le long de mes joues. J'ai merdé.

Je cours. Je cours sans m'arrêter dans toutes la rue. Je loupe une marche d'escaliers .Je tombe. Les escaliers me mènent à un tunnel éclairé.

Je m'assoie sur une marche et j'éclate en sanglots. Génial, maintenant il y a deux douleurs distingues dans ma poitrine. Le son d'une voix que je connais me berce.

J'attrape sa chemise et je le sert, fort. J'appuie ma tête contre son torse et je laisse sa voix m'apaiser. J'aime la façon dont il reste calme.

Non, je ne l'aime pas lui, j'aime juste sa façon d'être.

-Tu es blessée?

Oui j'suis blessé.Faut me faire souffrir jusqu'à ce que je disparaisse de ce monde parce que personne n'a besoin de moi. Je ne sers à rien alors vaut mieux qu'elle crève la folle.

-Tu es vraiment blessée, Ezra !

Son torse vibra au rythme de ses paroles et j'ouvris enfin mes yeux.Je sentis une légère douleur au niveau de ma cuisse . Adam bougea doucement de sorte à ce que je croise enfin son regard. Il me montra ma cuisse en sang mais je n'avais pas la tête à sa. Je voulais simplement qu'il me sert dans ses bras pour faire diminuer la douleur dans ma poitrine et non celle de ma jambe. Mais ce ne fut pas le cas.

Juste entre amoureux |●TERMINÉELà où vivent les histoires. Découvrez maintenant