XXVIII

1K 86 45


C'est pour vous remercier pour les 15 k ❤️

☁️☁️☁️

Elijah Jordans, @nathankriss

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Elijah Jordans, @nathankriss

☁️☁️☁️

Comme chaque lundi, je suis assis sur le lavabo des toilettes du hall A, un joint entre les lèvres avec mon pote Nat. Nathan est la seule personne avec qui je m'entends plus ou moins bien dans ce lycée. Ayant redoublé avec lui, c'était la seule personne que je connaissais en début d'année.

À l'abris des détecteurs de fumée, j'expire doucement ma fumée en essayant de me détendre. La semaine passée a été relativement dure, sans compter mon "rendez-vous" avec Isaiah de la veille.

La tension est réellement palpable à la maison. Eole et Elyas se sont alliés contre mon père, qui a d'ailleurs perdu son permis suite à l'accident. Ce dernier n'a bizarrement pas levé sa main sur moi depuis une quinzaine de jours, mais je reste lucide que cette sorte de trêve prendra fin bien assez rapidement.

"Tes parents savent que tu fumes ?"

La voix de Nat résonne dans la pièce embrumée de fumée et d'odeurs nauséabondes. Je fronce les sourcils face à sa question.

"T'es complètement malade. Il hausse les épaules et glisse son joint entre ses lèvres pour prendre une taffe. Même si je suis majeur, ils me tueraient s'ils l'apprenaient. Les tiens le savent ?"

"Ma mère ouai. Et dans tout les cas, elle passe sa vie à boire donc elle se fout de ce que je fais."

Nathan a une vie assez compliquée. Ses parents ont divorcé quand il avait douze ans car son père avait trompé sa femme. Sa mère est tombée en dépression et s'est mise à boire, et quant à son père, il s'est vite recasé avec une nouvelle femme et a déménager à l'autre bout du pays.

"T'en penses quoi de la nouvelle ? Elle est bandante non ?"

Je fronce les sourcils suite à sa question. Déjà, je déteste les mots crus qu'il utilise pour décrire les femmes, mais bon, on passera outre cette fois-ci.

Lydiane est revenue au lycée, causant l'anarchie en terminale. Et comme par hasard, elle devait se retrouver dans ma classe. La superficialité étant à son paroxysme chez cette fille, tous les regards masculins se sont braqués sur elle dès la première heure. Elle est arrivée, ses cheveux longs ajustés dans une queue de cheval lisse et brillante, avec un maquillage vraiment insistant, et une tenue pour le moins... séduisante.

Elle portait une jupe relativement courte rouge, avec une sorte de bandeau blanc comme haut. Une veste rouge reposait sur ses épaules, et elle avait chaussé une paire de talons assez chère.

MAKE ME YOURSLisez cette histoire GRATUITEMENT !