Tomber

66 16 2




Quel manque de tact. 

Il venait de la licencier. Devant des clients. 

Elle lui avait rendu mille services, était rentrée au travail à la dernière minute la fois où une collègue s'était soudain découvert une coqueluche galopante, avait fait des pirouettes incroyables pour accommoder des clients mécontents qui n'avaient pas vu leur réservation de chambre prise correctement par cet incompétent de James. 

Mais au bout du compte, elle se tenait bel et bien là, sur le trottoir, son sac d'effets personnels à la main et ses cinq années de services en travers de la gorge.

— Quelle merde.

Paige referma son manteau d'une main tremblante.  De rage.  La fermeture éclair de son imper se coinça dans l'épinglette qui portait son nom, qui se retrouva sur le bitume devant elle après qu'elle l'ait arraché avec le pouce et le majeur bien serrés, comme elle aurait voulu le faire plus tôt autour de la jugulaire de monsieur son patron.

Elle n'avait rien à se reprocher.  Pas cette fois.  Et pourtant, elle n'avait pas réussi à plaider sa cause, même à travers ses larmes une fois rendue dans le bureau de Bill Bradford.  Il avait été laconique, elle avait été surprise.  Son renvoi prenait effet sur-le-champ et il n'avait pas que ça à faire.  Sous l'effet de la surprise, la préposée à l'accueil s'était empêtrée dans des «mais» et des «je» à répétition, sans avoir réussi à réactiver les neurones responsables d'une bonne syntaxe verbale.

Elle se sentait maintenant humiliée, en colère, et surtout, injustement traitée.  Sous un soleil descendant et des tourbillons de feuilles mortes, Paige rentra chez elle, un misérable demi sous-sol où on accédait par une ruelle lugubre.  On aurait dit que les ténèbres y avaient élu domicile pour l'éternité, de même que les rats installés en condominiums de luxe entre les bennes à ordures toujours bien chargées de restants de table.

Paige referma la porte de son logis derrière elle.

— Salut Murphy.

Les vêtements atterrirent épars sur le plancher et la jeune femme ne ralentit même pas le pas.  Elle glissa sous la douche des épaules raides et des paupières brûlantes, avant d'aller s'étendre en étoile sur le matelas posé par terre dans sa chambre.  Une fois calmée, elle prit la décision de ne pas en rester là.  Elle méritait des réponses.

~~~~~

Poisson rougeWhere stories live. Discover now