Information importante

87 10 0

Nous nous sommes rendu compte que nous avions oublié un détail important deux parties plus tôt : vous présenter les capes dont sont vêtus les assaillants. Nos assaillants sont en fait savamment dissimulés par des vêtements tout à fait extraordinaires. Pour vous éviter d'aller chercher le passage en question, le voici (point de vue de Pierre, qui observe le groupe alors qu'Alix et Mattéo se disputent à propos du fait de laisser Naola seule face aux vampires - qui, du coup, ne distingueront pas son visage lorsqu'elle réglera leur compte) :


Pierre secoua la tête et posa son regard sur Xâvier. Les bras croisés, adossé contre le mur du fond, le borgne attendait dans une cape noire fort bien taillée. Elle lui allait bien, lui donnait un air cool, mais Pierre n'était pas dupe : depuis le départ en mission, il ne lui avait lancé aucune vanne, aucun clin d'œil complice. Il restait de marbre, concentré et tendu, ce qui laissait très largement à Pierre le loisir d'imaginer le combat à venir.


Tout le groupe était équipé d'un vêtement similaire : une longue pièce de tissus qui s'adaptait à leurs mouvements et recouvrait leurs visages, leur assurant l'anonymat. Alix, en les leur distribuant, leur avait expliqué qu'elles étaient enchantées avec de nombreuses protections magiques, dont un système qui brouillait la perception de toute personne n'en portant pas. Pierre, pour tester, avait retiré la sienne et constaté son surprenant effet : à la place de l'expression grave de ses compagnons, il n'avait plus vu qu'une ombre instable sous leur capuche, qui s'était dissipée dès qu'il avait repassé la sienne. De l'extérieur, ils ressemblaient tous à des silhouettes noires et sans visage : une précaution indispensable pour mettre toutes les chances de leurs côtés dans un affrontement dont l'issue s'annonçait très incertaine.


Lui même n'y participerait pas.  Son moment à lui était ici.

Les traitresLisez cette histoire GRATUITEMENT !