Coup de bottine

96 15 32

Chapitre un peu court à mon goût. Mais bon j'ai prit du temps à l'écrire.
J'espère que vous l'apprecierez !
Et aussi, j'oublie toujours de le dire mais désolée pour les fautes ><
Je me suis relue plusieurs fois.
Bonne lecture ^^

Lundi 7 janvier
Pdv Externe

Malheureusement, après les vacances il y a la rentrée. Astre avait vécu les vacances les plus géniales de toute sa vie hélas ce qui venait après allait être un peu moins joyeux.
Il n'avait pas envie de retourner au collège, de revoir le regard méchant de gens, les chuchotements sur son passage et surtout de retrouver le harcèlement qu'il avait vécu. Parce qu'il n'y avait aucune raison que ça s'arrête n'est-ce pas ?

Pourtant ce n'est pas comme s'il avait le choix et puis il y aurait Tim avec lui.

Ce n'est que le lendemain matin, quand le jeune garçon se réveilla dans son dortoir qu'il réalisa vraiment qu'il était de retour au collège.

Il s'habilla dans le silence sans réveiller Tim et descendit dans le réfectoire.

Quand il arriva dans la grande salle, il était très tôt et il n'y avait presque personne.

Il croisa Sullivan qui était seule elle aussi.

- Hé Astre ! L'interpella-t-elle.

Il se tourna vers la jeune fille.

- Salut Sullivan ! Ça va ?

Il était heureux de revoir son ami.

- Je t'ai déjà dit de ne pas m'appeler comme ça ! Mon prénom c'est Sieglinde !

- Desolé. Fit le garçon. Tu as passé de bonnes vacances ?

- Oui c'était super ! Je suis retournée chez mes parents en Allemagne ! J'ai fêter Noël là bas.

Oh... Elle était donc allemande, ça expliquait son fort accent quand elle parlait.

- Et toi Astre ? Tes vacances ?

- Oui c'était génial aussi !

Il clôtura tout de suite la discussion. En realité, il voulait éviter de lui raconter et de devoir lui mentir à elle aussi.

Sieglinde regarda la salle.

- Il n'y a pas encore beaucoup de monde ! On prend notre petit déjeuner ensemble ?

- Oui biensûre.

Il s'installèrent à la table la plus proche et commencerent à discuter.

- Alors tu viens d'Allemagne ? Demanda Astre qui n'en savait rien jusque là.

- Oui. C'est mon pays de naissance. J'ai passé les 10 premières années de ma vie là bas. Toute ma famille est allemande.

- Comment ça se fait que tu sois venue ici pour étudier ?

- L'année dernière, mes parents ont décidés de m'envoyer faire mes études en Angleterre, à Oxford. Ils disaient que l'université avait une grande réputation.

- Tu es là seulement depuis l'année dernière ? Tu parles un anglais très distingué pourtant !

- J'ai commencé très jeune à apprendre l'anglais. Quand j'étais petite, il y avait beaucoup d'hommes d'affaires qui venaient à la maison, et ils venaient tous d'Angleterre.

- Oh... Je vois.

- Mes parents ont accordé beaucoup d'importance à mon éducation. Je suis leur unique enfant, ils ont vu en moi du potentiel et de l'intelligence alors ils ont décidé de m'envoyer à Oxford. Tu comprends ? Sinon je pense qu'ils auraient essayé de me trouver un fiancé très jeune et ça je ne veux pas. Il est hors de question que je sois une épouse assidue, une femme dépendante de son mari.

On hell of a twinLisez cette histoire GRATUITEMENT !