Chapitre 2

156 15 37
                                    


 Ce roman est divisé en 15 chapitres.

Si vous n'avez pas envie d'attendre que je poste tous les chapitres, la version complète est déjà disponible gratuitement sur Kobo et Bookelis au format numérique. Vous pouvez également laisser votre avis sur Goodreads.

Bonne lecture!

xxxxxxxxxxxxxxx

     Terrence se sentait coupable d'avoir terrifié ainsi son compagnon. Il ne comprenait même pas comment ce dernier avait pu lui pardonner si aisément. Il se dégoûtait d'avoir hurlé de la sorte sur la personne qui comptait le plus à ses yeux. Pour la première fois de sa vie, il était en couple avec une personne à laquelle il tenait, un être qu'il aimait et pour lequel il s'était amélioré. Parfois, il se demandait encore comment un homme si innocent et bienveillant que Sebastian avait eu la patience et le courage de demeurer à ses côtés. Par le passé, Terrence n'avait jamais offert de cadeaux à qui que ce soit, excepté à son jeune frère. Aujourd'hui, il se surprenait à aimer couvrir son petit-ami de présents, lui qui ne voulait jamais rien. Le blond avait d'ailleurs préparé une nouvelle surprise pour ce dernier et il avait plus que hâte de voir son doux sourire illuminer leur appartement.

-Seb ? Je peux te parler une seconde ?

     Le jeune homme posa son casque et leva les yeux de son écran.

-Bien sûr ! Mon live ne commence que dans une heure. Si c'est pour t'excuser encore une fois, c'est inutile.

- Non, j'ai bien compris que tu m'avais pardonné, même si je ne le mérite pas. Je me demandai simplement si tu avais des choses de prévues début mai ?

     Sebastian attrapa son téléphone et vérifia son agenda.

-Non, notre prochain concert ne sera qu'en juin et mon nouveau partenariat est le 30 mai. Pourquoi cette question ? Tu as un truc de prévu ?

     Terrence lui tendit une enveloppe bleue.

-Parce que toi et moi, on part en vacances.

     Le brun ouvrit de grands yeux étonnés et sauta au cou de son amant ; lui offrant un long baiser passionné.

- Terrence, tu es définitivement le meilleur petit-ami du monde.

- Ah oui ?

- Oui. Si tu savais comme je suis heureux de partir quinze jours seul avec toi ! C'est fantastique ! Merveilleux ! En plus, il paraît que l'Écosse est un pays extraordinaire. Je t'aime tellement mon amour. Merci !

     Il sauta de nouveau dans les bras de son photographe adoré, sous le regard amusé de celui-ci. Bien que parfois épuisant, le caractère jovial et expansif de Sebastian avait su réchauffer son cœur beaucoup trop froid, glacé par les fantômes d'un passé maudit par les ombres de la malveillance et de la violence.

-Tu pèses ton poids, tu sais.

-C'est faux. C'est la vieillesse qui t'a volé ta force et qui te fait mal au dos.

     Terrence posa son fardeau sur le canapé mais ne le rejoignit pas, à la déception de ce dernier.

-Le vieux que je suis, va continuer à travailler. Un câlin me fatiguerait bien trop.

     Sebastian rit et laissa son compagnon retourner dans son bureau. Il avait été tenté de l'embêter davantage, mais il ne savait que trop bien que le photographe croulait actuellement sous les commandes ; comme en témoignait ses cernes et sa barbe de cinq jours. Il s'étira et lui prépara un café, avant d'annoncer à ses abonnés que son stream allait commencer.

Combat pour vivreOù les histoires vivent. Découvrez maintenant