DE PLUS EN PLUS DE MORTALITÉ

3 0 0




La mort n'arrive pas que de cause indirecte, elle arrive parfois de manière très directe et voulu. La mort est un sujet dont on entend énormément parler ces derniers temps, entre : Attentats Terroriste, Effondrements d'immeubles, Incendies, Suicide, Erreur chirurgicale, etc ... La population meurt de plus en plus, on ne sais réellement comment arrêter ce désastre. L'erreur chirurgicale n'est qu'erreur humaine, elle ne se contrôle donc pas vraiment. Le suicide peut être atténuer en aidant les personnes ayant l'envie de se suicider mais ne pourra jamais être les arrêter définitivement. Les attentats sont les principales choses dont le « risque 0 » n'existe pas. N'importe qui peut se promener avec un couteau de cuisine et commencer à tuer des gens innocent dans la rue. Les effondrements ainsi que les incendies sont peut être les seuls accidents qui peuvent être diminuer jusqu'à arriver aux alentours d'un risque de 1 % symbolique. Un immeuble peut être réparer, mais comme dis, l'humain, le riche ne pense pas aux plus faibles, tant que les grandes marques continues de fonctionner, de lui donner ce dont il a besoin. Il sera toujours heureux et n'aura pas alors le besoin de se soucier des plus faibles. Vous pouvez très bien voir un immeuble en ruine, en cas critique et vous dire que vous avez beaucoup de chance puisque cela ne vous arrivera jamais. Vous y penserait ainsi, mais n'aurais à ce moment-là, pas le réflexe d'avoir pitié pour eux, ou d'au moins essayer de vous mettre à leurs places. L'immeuble s'effondrera, vous verrez les images à la télévision mais n'aurais pas de réel sentiment de pitié, de compassion. Vous êtes bien, en sécurité et c'est ce qui compte. D'après vous bien sur. Je pense donc qu'un immeuble est capable d'être sauver, dans le cas ou les gens essaye d'avoir un peut de compassion, et que la population aide en participant à des dons, en donnant à des associations de rénovation d'immeuble, etc ... En expliquant, en montrant, en parlant avec des chiffres, des photos, etc ... On est capable de faire réfléchir la population de donner un peu de compassion, de pitié, d'envie d'aider à toutes ces personnes. Et avec tous cela n'oublions tous de même pas la mortalité infantile qui a serte diminuer depuis toutes ces années mais qui continue à être toujours aussi présente dans les hôpitaux. De jeune bébé naissent, mais ne bénéficient pas de la possibilité de survivre, de pouvoir profiter de la vie. Cela ne touche pas non plus, plus que ça la population. Les gens pensent que comme la science avance, il n'y a rien à craindre, tous est sauver, ce qui est faut. Même si la science et la technologie avancent à des allures de course olympique, elle n'est pas rapide comme l'éclaire et nécessite quand même un tas de connaissance en la matière. Une partie des enfants du monde entier continuera donc encore à mourir, tant que la science ne permettra un risque 0. Ce qui est fort impossible puisque, le médecin est humain, ce qui donne au minimum un risque de 1 % de mort. Même la machine ne peut pas bénéficier du risque 0 puisqu'une défaillance n'est pas impossible et que la machine peut très bien avoir un « bug ». Ce qui rend ainsi le risque 0 quasi impossible, voir impossible. Aucune machine et aucun être humain aujourd'hui n'est capable de toujours tous réussir. Rien que le lieu d'intervention, le matériel à disposition, etc ... Tout cela peut déjà crée un paramètre qui fait que le risque 0 n'existe pas. Même la plus poussée des formations ne permet pas de risque 0 puisque l'humain a aussi un temps de réaction. Il n'est pas robotisé, et n'est donc pas capable de réaliser des tâches sans se poser la question : « Est-ce la bonne chose ? ». Il sera obliger de réfléchir même dans les cas le plus compliquer. Comme superbe exemple de cette théorie. Je prendrais le film sortit en 2016 par Clint Eastwood : « Sully ». Ce film explique à parfaitement bien la théorie que le facteur humain est toujours à prendre en compte et que le temps de réaction est pour la plupart du temps un très grand facteur dans la détermination de la meilleure solution de quelque chose. Petite description du film : Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au "miracle sur l'Hudson" accompli par le commandant "Sully" Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l'opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l'histoire de l'aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière. Les recherches, ainsi que les nombreuses auditions du commandant aurons permis grâce à lui même de démontrer que le facteur humain était effectivement à prendre en compte dans l'amerrissage de cette appareil. Si le commandant décidait après temps de réaction de retourner sur l'aéroport de départ, il aurait tué tous le monde à bord. Il à donc fait la meilleur des solutions et a sauver l'ensemble des passagers ainsi que l'ensemble de l'équipage.

NOS DERNIERS JOURSWhere stories live. Discover now