LA TERRE : TROP PEUPLÉ ?

4 0 1




Certaines personnes irons jusqu'à dire que la Terre est une planète qui ne survirera pas de sa surpopulation. Je n'irais pas jusque là, dans le sens où, faire naitre un enfant est un beau cadeau (pour la guerre). La planète à besoins d'être humains qui naissent et arrivent à trouver des solutions pour placer plus de monde avec toujours autant de place. La population née en ayant tout de suite l'idée de se faire des amis et d'avoir un métier qui paye bien ou qui nous plait. Je pense que l'on devrais d'abord commencer par expliquer le futur, expliquer ce qu'il devrons faire quand ils serons plus grands, quand ils auront la capacité de parler face à un vrai publique, à des personnes comme eu même. Des personnes qui aurons tous comme but d'aider notre planète. Non, pas de travailler à temps plein chez « Apple in California », tout comme travailler chez Facebook comme développeur et programmeur. Ils ferais alors mieux de développer la savoir du vert, l'apprentissage de la biodiversité, l'entraide pour la nature et de programmer des cerveaux en leurs expliquants, leurs montrants, leurs parlants longuement des tous ces soucis. Pas juste de simple mots que l'on ne pense pas, mais quelque chose de concrets qui du jour au lendemain sera fait de tous le monde. La population doit aider la planète, chacun est capable à n'importe quels niveaux de réussir à aider la Terre. C'est simple, parfois même amusant, en groupe c'est un bon exercice d'entraide collective. Bref il n'y a que du bon dans le fait d'aider notre planète. Je ne vois pas pourquoi les gouvernements ne cherche pas à le développer plus vite. Il préfère surement plus de mains pour la « guerre » Cette fameuse guerre d'une seconde. Ce que je dirais aussi, c'est tout simplement que la planète Terre est une planète qui nous aime, alors pourquoi ne pas lui rendre. Comme dis avan nous continuons malgré toutes les recommandations et les préventions à pratiquer ce qu'elle n'aime pas que l'on lu fasse subir. Avec moins de gaspillage alimentaire et plus de prévention envers les jeunes ont peut aider notre Terre. Elle n'a besoins que de si peu d'affection, alors pour si peut, je pense que l'on ne va quand même pas cracher dans la soupe, nan ?! Moi j'irais volontaire aider ma planète à survivre, à ne plus donner un air triste. Entre guerre, en Syrie et feux aux États-Unis. Je pense que mon choix est vite fait. Je sauve ma planète plutôt que d'essayer de me dire que d'ici quelque années je ne serais plus là et que ne cela ne sera donc plus mon problème mais celui des générations futur. J'utiliserais donc la devise : « Aider vaut mieux que juste y penser ! »

NOS DERNIERS JOURSWhere stories live. Discover now